Forum francophone dédié au groupe Status Quo
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Petite et grande histoire du Quo - 1985

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jean-Marie
Admin
avatar

Nombre de messages : 15507
Date d'inscription : 17/08/2007
Age : 61
Localisation : Meuse (55)

MessageSujet: Petite et grande histoire du Quo - 1985   Dim 25 Mai - 10:31

1985



En début d’année, chacun travaille à son projet solo. Le groupe phénoménal qu’est Status Quo semble mort et les fans se préparent peu à peu à une annonce officielle de dissolution. Au mois de mai, Francis Rossi sort le simple " Modern Romance ", premier extrait de son futur album solo, qui se classe n°54 dans le top singles.Le second simple « Jealousy » repris de l’album « 1+9+8+2 » ne fait pas mieux. Cependant, Bob Geldof travaille à l’élaboration du concert du Live Aid et pense sérieusement à Status Quo pour en faire l’ouverture. Il ne tarde à contacter le management du groupe. Francis Rossi se souvient de ce moment en ces termes : "J’ai dit à Bob que nous ne serions pas assez biens, nous ne sonnerions pas bien, nous n’avions pas joué depuis une année et nous n’avions pas répété. Il m’a répondu ‘Peu importe que vous sonniez bien ou pas, l’important est que vous soyiez là’. "



Lancaster déclare lui de son côté que Rossi ne voulait pas faire le Live Aid et que c’est lui qui l’a plus ou moins obligé à jouer en lui disant qu’il se chargerait de faire savoir à tout le monde qu’il ne voulait pas participer à une œuvre de charité ! Le torchon brûlait à nouveau entre les deux. Cependant, en ce mois de juillet, Alan Lancaster est de retour à Londres et vit chez Rick Parfitt qui traverse une grave crise morale et financière. Ce dernier se voit retirer son permis pour conduite en état d’ivresse et est dans l’impossibilité de payer l’amende ! Sa situation familiale n’est guère meilleure puisqu’il est en instance de divorce d’avec sa femme Marietta. De plus, la maison de disques, échaudée par le flop de Rossi et Frost refuse de sortir son album « Recorded délivery » au son hard FM pourtant très en phase avec les années 80." A cette époque, j’ai sérieusement pensé au suicide " affirmera t-il. Cependant, le soutien du bassiste lui apporte un certain réconfort. " Je vivais avec Rick dans son appartement de Battersea. Nous écrivions des titres pour le futur album et enregistrions des démos au studio Gaslight de Brixton. Après une de ces séances, nous avons donné un concert surprise, Rick et moi, au Marquee Club, avec John Coghlan et son groupe ". souligne Lancaster.



C’est donc le samedi 13 juillet et sur l’appel insistant de Bob Geldof, que Status Quo fait l’ouverture du " Live Aid " avec " Rocking all over the world " qui deviendra l’hymne du concert. Le groupe y interprète, outre " Rocking all over the world ", " Caroline " et " Don’t waste my time ". Triomphateur, le Quo émerveille à nouveau les 72.000 spectateurs et le milliard et demi de téléspectateurs ( sauf la France…) de cet immense concert. Pourtant, c’est la dernière apparition live d’Alan Lancaster et de Pete Kircher alors qu’un déclic vient de se produire dans les têtes des deux guitaristes. La scène leur manque, Status Quo leur manque ! Nous sommes en août et le retour est alors fortement envisagé. Rick explique le renouveau de la manière suivante : " Un jour, j’ai reçu un appel de la maison de disques me demandant un album en me rappelant les obligations du groupe. Alors, j’ai demandé à Francis de venir me voir pour en discuter. Nous avons commencé à discuter de choses et d’autres et pour la première fois, j’ai réalisé quel était son problème. Il ne voulait plus travailler avec Alan. Ceci a clarifié la situation. De plus, il pensait que j’étais du côté d’Alan. Alors, j’ai suggéré que si nous devions faire un album, il serait judicieux de le faire avec Jeff Rich et John Edwards, qui avaient travaillé sur mon album solo, et bien sûr Andrew aux claviers. Francis a accepté, bien qu’il n’était pas chaud à l’idée de travailler avec des gens qu’il ne connaissait pas. Quand nous avons démarré les répétitions, çà a été très régénérant. Francis s’est senti, tout de suite, à l’aise avec les nouveaux. Pour la première fois, depuis des années, nous étions biens. Nous avions assez de matériel pour faire un album et Francis avait trouvé le titre ‘In the army now’ qu’il m’avait fait écouter dans sa voiture et je dois avouer que j’avais émis quelques réserves sur ce titre. Rhino et Jeff étaient si enthousiastes qu’ils rallumèrent la flamme chez Francis et moi. Pendant les répétitions, nous avons joué des vieux trucs comme ‘Big fat mama’ et ‘Don’t waste my time’ et ça sonnait d’une manière formidable. Le groupe était de nouveau en marche. Status Quo était gonflé à bloc, je ne pouvais le croire ".



" Lorsque nous nous sommes réunis pour la première fois avec Jeff et Rhino, nous voulions leur montrer nos prestations scéniques et nous leur avons montré la vidéo ‘End of the road’. C’était atroce. Nous n’avions pas réalisé à quel point, nous étions mauvais. Nous étions supposé leur montrer notre énergie et c’était comme si on leur montrait des morts sur une scène. C’était très embarrassant pour nous et nous leur avons dit d’ignorer çà ". souligne Rossi.



L’enthousiasme étant, de nouveau, présent, le groupe enregistre, en septembre, quatre démos sous le nom ‘Status Quo’ qui sont soumises à Vertigo. La maison de disques répond favorablement et projette de sortir le futur album en janvier 1986. La nouvelle se répand rapidement jusqu’en Australie, ne laissant évidemment pas Lancaster indifférent. En effet, peu de temps après, Alan assigne Rick et Francis en justice pour les empêcher d’utiliser le nom en son absence. Il veut rester dans le groupe et se sent lésé. " Ca s’est passé très sournoisement, ce n’est pas comme s’ils m’avaient dit : ‘Ecoute, Alan, nous voulons nous séparer de toi, ils ne me l’ont pas dit franchement, ils m’ont juste écarté’. souligne Lancaster. En cette fin d’année 1985, chacun se prépare à aller en justice, le point de non-retour étant franchi.

Pourtant la sortie du tunnel n’est pas loin…
Revenir en haut Aller en bas
jacky

avatar

Nombre de messages : 9961
Date d'inscription : 13/01/2008
Age : 58
Localisation : Landreville 10(AUBE)

MessageSujet: Re: Petite et grande histoire du Quo - 1985   Dim 25 Mai - 10:35

topguy
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Marie
Admin
avatar

Nombre de messages : 15507
Date d'inscription : 17/08/2007
Age : 61
Localisation : Meuse (55)

MessageSujet: Re: Petite et grande histoire du Quo - 1985   Dim 25 Mai - 10:37

Tu lis plus vite que ton ombre, Jacky Laughing
Revenir en haut Aller en bas
quorreze

avatar

Nombre de messages : 23827
Date d'inscription : 20/08/2007
Age : 51
Localisation : ussel 19

MessageSujet: Re: Petite et grande histoire du Quo - 1985   Dim 25 Mai - 10:55

Tres precis comme recit.Les demos enregistrées par Rick et Alan quelquns en sait t'il plus ?
Revenir en haut Aller en bas
jacky

avatar

Nombre de messages : 9961
Date d'inscription : 13/01/2008
Age : 58
Localisation : Landreville 10(AUBE)

MessageSujet: Re: Petite et grande histoire du Quo - 1985   Dim 25 Mai - 10:58

Tu a raison mais je les imprime et les lis plus tard
Je regard en gros
Tu voi deja 24 feuilles dans un claseur
Cela est tres bon
Merci a toi
Revenir en haut Aller en bas
fromthemakersof

avatar

Nombre de messages : 2709
Date d'inscription : 12/10/2007
Age : 53
Localisation : Isère

MessageSujet: Re: Petite et grande histoire du Quo - 1985   Dim 25 Mai - 21:44

Très bonne remarque Pascal !
Revenir en haut Aller en bas
Patrick
Admin
avatar

Nombre de messages : 187999
Date d'inscription : 17/08/2007
Age : 55
Localisation : Moselle 57

MessageSujet: Re: Petite et grande histoire du Quo - 1985   Dim 25 Mai - 23:57

:punk: top1

_________________
Même si l'on sait où l'on va, il est bon quelques fois de se voir rappeler qu'on est dans la bonne direction...
Revenir en haut Aller en bas
http://patquo.buygoo.net/
pile driver

avatar

Nombre de messages : 35306
Date d'inscription : 12/10/2007
Localisation : grenoble

MessageSujet: Re: Petite et grande histoire du Quo - 1985   Lun 26 Mai - 0:01

comment parfitt a cette époque est il tombé aussi bas?.
Revenir en haut Aller en bas
Eric

avatar

Nombre de messages : 2160
Date d'inscription : 22/08/2007
Age : 50

MessageSujet: Re: Petite et grande histoire du Quo - 1985   Lun 26 Mai - 9:12

pile driver a écrit:
comment parfitt a cette époque est il tombé aussi bas?.

En fait, quand tu comprendras le style de vie de Rick, tu auras tout compris. Pendant les années 70, l'argent affluait ... et Rick dépensait sans compter. Il lui arrivait d'avoir jusqu'à 70.000 £ de découvert. La banque ne s'en offusquait pas car elle savait que ce 'petit' débit serait largement comblé par le futur chèque concernant les 'royalties'. Mais, en cette année 1985, la donne est tout autre. En effet, la tournée 'End of the road' n'a pas rapporté ce que les musiciens étaient en droit d'en attendre, le management s'étant bien sucré avant. Puis, Rick, de toute façon avait tout claqué fin 1984. Ensuite, il n'y a pas de disques donc pas de rentrée d'argent 'discographique'.
Equation : Pas de disques + pas de tournée + pas d'argent placé = Parfitt dans la merde ...
Pour information, à cette époque, il fut controlé positif à l'alcootest sur une route anglaise, écopa de 350 £ d'amende et ... demanda un délai de 8 semaines pour les payer.
Voilà, j'espère avoir répondu à ton interrogation.
Revenir en haut Aller en bas
pile driver

avatar

Nombre de messages : 35306
Date d'inscription : 12/10/2007
Localisation : grenoble

MessageSujet: Re: Petite et grande histoire du Quo - 1985   Lun 26 Mai - 11:13

merci pour ta réponse eric, c'est tout de meme digue de flamber comme ça. a quelque part, ça fait pas très adulte.
Revenir en haut Aller en bas
fromthemakersof

avatar

Nombre de messages : 2709
Date d'inscription : 12/10/2007
Age : 53
Localisation : Isère

MessageSujet: Re: Petite et grande histoire du Quo - 1985   Mar 27 Mai - 23:15

Dans ce milieu c'est plus les mêmes repères, fric nana drogue alcool, ils sont déconnectés, en tout cas pendant une certaine période propre à chacun
Revenir en haut Aller en bas
Eric

avatar

Nombre de messages : 2160
Date d'inscription : 22/08/2007
Age : 50

MessageSujet: Re: Petite et grande histoire du Quo - 1985   Mer 28 Mai - 10:00

fromthemakersof a écrit:
Dans ce milieu c'est plus les mêmes repères, fric nana drogue alcool, ils sont déconnectés, en tout cas pendant une certaine période propre à chacun

Oui, oui ... Parfitt a déclaré avoir claqué plus de 3 millions de Livres sterling en drogue, alcool, bagnoles etc ... , pendant ces années de débauche
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Marie
Admin
avatar

Nombre de messages : 15507
Date d'inscription : 17/08/2007
Age : 61
Localisation : Meuse (55)

MessageSujet: Re: Petite et grande histoire du Quo - 1985   Jeu 21 Aoû - 17:49

.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Petite et grande histoire du Quo - 1985   

Revenir en haut Aller en bas
 
Petite et grande histoire du Quo - 1985
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Petite et grande histoire du Quo - 1985
» Petite et grande histoire du Quo - 1996
» Petite et grande histoire du Quo - 1975
» Petite et grande histoire du Quo - 2010
» Petite et grande histoire du Quo - 1986

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Status Quo le forum francophone :: STATUS QUO :: L'histoire du groupe-
Sauter vers: