Forum francophone dédié au groupe Status Quo
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 2010 remasterisé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Eric

avatar

Nombre de messages : 2150
Date d'inscription : 22/08/2007
Age : 50

MessageSujet: 2010 remasterisé    Ven 19 Mai - 20:58

En début d’année, Francis Rossi annonce une tournée et un album solo. Il n’est, cependant, aucunement question de séparation en ce qui concerne Status Quo. Pour l’accompagner sur scène, il s’entoure de son fils, Nicholas et de celui de Rhino, Freddie aux guitares. Ca reste en famille. ‘ Il y aura également trois chanteuses. J’ai toujours voulu chanter avec des filles. Ce sera la différence fondamental avec Status Quo. La première fois où j’ai pensé faire un album solo, j’avais un peu plus de 20 ans mais Rick m’a demandé de me consacrer au groupe alors j’ai abandonné. Je suis très excité et suis extrêmement nerveux. J’ai toujours joué avec Status Quo et ce sera la première fois, depuis 1967, que je serai sans Rick’. Mais, pour le moment, il faut se consacrer à Status Quo car le 21 janvier débute la tournée de neuf dates en remplacement des concerts annulés de novembre et décembre 2009. John Coghlan assiste au concert du 23 au New Théâtre d’Oxford. Quatre concerts sont, à nouveau, annulés, Bown et Parfitt tombant malade. Virus pour l’un, bronchite pour l’autre (bien que des rumeurs persistantes fassent état d’annulations à cause de Rossi sans pour autant de précisions). Mais le 26 c’est bien l’état de santé du claviériste qui provoqua la suppression de la représentation. Une heure avant que Quo ne monte sur scène, tout allait bien pour Bown qui, au début du set de la première partie, Carousel Vertigo, ne se sentit pas bien. L’annonce de l’annulation du Quo déclencha alors le tollé que l’on peut imaginer.
Le 6 février, Status Quo donne son seul concert du mois au festival de Dubaï. Le 12, Rick Parfitt et Francis Rossi deviennent Officier de l’Empire britannique et reçoivent leur médaille des mains de la Reine d’Angleterre. Les deux ont une approche différente de cet honneur. Francis déclare qu’il est pas vraiment sûr d’être digne de cette distinction alors que Rick affirme qu’il avait perdu tout espoir de recevoir ce titre mais, à l’inverse de son compère, pense qu’ils le méritent car ils ont beaucoup fait pour des œuvres de bienfaisance. ‘Elle a été adorable. Elle fut impressionnée que nous soyons encore ensemble après toutes ces années’ précise Rick.
Quelques temps après, Status Quo s’envole pour l’Australie. A peine arrivés, Rossi et Parfitt sont submergés d’interviews. La première est réservée pour la célèbre émission ‘The Kerri-Anne Show’. Pour agrémenter le programme, le clip de ‘Rocking all over the world’ avec la poupée de Lancaster est diffusée. Pas la meilleure approche, convenons-en. Interrogés sur l’itinéraire de la tournée, les deux guitaristes sont incapables de répondre de manière précise. De toute manière, ils n’ont pas à s’en soucier. On les véhicule de lieux en lieux depuis des années. Le 9 mars, la veille du concert à Sydney, Francis Rossi avoue à la radio australienne que la seule différence qu’il ait jamais eue avec Lancaster est d’ordre strictement musical, rien d’autres ! Etonnant ! Rien ne laisse encore présager ce qui arrivera le lendemain. La tournée prévoit cinq dates qui sera, à nouveau, un réel succès. Excepté le concert de Sydney, tous seront sold-out. Et pourtant, c’est là que l’incroyable se produit. Alan Lancaster et sa femme sont présents au concert après avoir rencontré, précédemment, Rossi et Parfitt. En un clin d’œil, semble t-il, l’animosité qui régnait entre Alan et Francis est oubliée et les deux déclarent qu’ils sont très heureux de s’être rencontrés à nouveau.  ‘J’étais tellement heureux lorsque je l’ai vu à Sydney. Je connais Alan depuis que nous avons onze ans et lorsqu’il se rendra en Angleterre, nous irons nous ressourcer dans les endroits où nous avons grandis. On y croyait plus, les deux membres fondateurs de Status Quo réconciliés ! C’est le temps des retrouvailles car, à Brisbane, une rencontre est organisée avec Roy Lynes. Pas le temps de savourer ! En effet, dans la foulée, Quo s’embarque pour une tournée scandinave de six dates dont quatre en Finlande.
Jamais démenti, le succès du groupe en Allemagne est, à nouveau, confirmé, lorsque, le 6 avril, la radio ‘Welle Nord’ organise auprès de ses auditeurs un vote pour déterminer les meilleures chansons des années 80. ‘In the army now’ est classé n°7. Quelques jours, plus tard, Status Quo se produit à St Petersbourg et Moscou, en Russie. Mais au moment de repartir, le problème de l’absence de vol due à l’irruption d’un volcan islandais bloque les cinq membres sur place. Aussitôt, le bus quitte Londres pour Varsovie, capitale polonaise, où est véhiculé le groupe par train, la formation se trouvant, donc, dans l’obligation d’effectuer quelques milliers de kms pour le retour via la route. ‘On a tout vu en tournée mais c’est la première fois qu’un volcan nous bloque’ ironise Rossi.
Le groupe fait, alors, un petit break pour permettre à Francis Rossi de promouvoir son second album solo, lequel nommé ‘One step at a time’ sort le 3 mai. Deux jours auparavant, Status Quo devait se produire au ‘Rock for life festival’ d’Inverness en Ecosse. Devant de dérouler sur deux jours, le groupe doit être tête d’affiche de la première journée. Malheureusement, les billets de la seconde journée ne se vendent pas alors que Status Quo fait le plein ! Hélas, les organisateurs font, rapidement, leurs comptes. Même un concert avec Quo sold-out ne pourraît suffir à équilibrer le budget. La tournée solo de Rossi débute, le 12 mai, à Edimbourgh et se termine le 18 à Cardiff. Francis retrouve ses camarades pour le festival de Strasbourg, le 21 où le groupe joue devant 3.000 personnes. Le 29 mai, jour des 61 ans de Francis Rossi, Quo est tête d’affiche du festival tock de Frederikshavn. Le groupe ne monte sur scène qu’à 22 h 30. Il fait si froid que Rossi joue avec un sweat-shirt et que l’on peut le voir rentrer ses mains dans les manches afin de les garder au chaud. Comme d’habitude, serait-on censé de dire, l’été est passé à jouer dans divers festivals à travers l’Europe. Néanmoins, le 14, le groupe est présent pour le festival du château de Rochester. Pour le côté anecdote, John Coghlan et son épouse sont présents et pique-niquent sur le terrain lorsque, malencontreusement, un verre de vin rouge s’échoua sur le jean et le tee-shirt de John. C’est Rick Parfitt qui lui prêtera des affaires de rechange !
Le 23 juillet, Status Quo s’embarque pour une tournée de dix dates, sous chapiteau, à travers la Suède et la Norvège. Le tour est largement perturbé par une pluie incessante mais toutes les dates sont honorées grâce notamment au ‘dévouement des roadies suédois chargés du montage et démontage du chapiteau’ souligne Rhino. Le 11 août, le groupe joue au festival d’Avenches, en Suisse, en compagnie de Ten Years After dont Rhino avait joué, en première partie, en 1974, pour le premier concert de son groupe de l’époque, Rococo. Le lendemain, au festival de Cropedy, en Angleterre, Status Quo joue devant 25.000 personnes. Les trois premières semaines de septembre, Status Quo, est au repos ! Rossi, non car il donne, en solo, trois concerts, à Amsterdam, Anvers et Londres. Le 20, l’heure est à la nostalgie et à la commémoration. Faisons un bond de quarante-trois ans dans le passé. Le premier concert sous le nom Status Quo fut donné en novembre 1967 au Welcome Inn de Weston. En  2009, PRS For Music décide de créer une sorte de patrimoine sur les artistes les plus méritants du royaume. Une plaque est ainsi créée, indiquant que le premier concert de Status Quo eut lieu à cet endroit. Francis Rossi est présent et Rick Parfitt, invité également, n’arrivera qu’en toute fin de manifestation, coincé dans les bouchons londoniens. Trois jours plus tard, à l’hôtel Dorchester de Londres, the Variety Club décide d’honorer Status Quo pour ses quarante-cinq années dans le business ainsi que pour ses engagements pour des œuvres humanitaires. Parmi les trois-cents invités se trouve l’ancien bassiste des Rolling Stones, Bill Wyman.
1986 fut marqué par le single ‘In the army now’ (n°1 dans plusieurs pays européens et près de 4 millions d’exemplaires venus à travers le monde). Vingt quatre ans plus tard, le groupe se décide à le ressortir avec une version retravaillée. Encore une fois, Status Quo montre son cœur énorme car les fonds de cette réédition sont destinés aux ‘British Forces Foundation’ et  ‘Help for Heroes Charities’. ‘Ca semble être le bon moment pour le faire. Cette réalisation est destinée à montrer notre soutien aux forces alliées dans le monde et surtout à l’armée britannique. Nous voulons que les gens célèbrent leur intervention, les remercient et montrent leur appui à ces organismes de bienfaisance. La vidéo, qui n’est pas sans rappeler celle de ‘Jam side down’, a été enregistrée dans une caserne militaire anglaise alors que la piste, enregistrée au Vestry Hall of the College of Music, est produite par l’inusable Pip Williams. A nouveau, le Prince Charles marque sa gratitude envers Quo et les remercie par courrier. Le résultat est loin d’être au niveau des espérances puisque le single fait son entrée dans les charts singles à une pauvre 31ième place, le 3 octobre. Après trois semaines de classement, le titre disparaît aussi vite qu’il est apparu. Une cruelle désillusion, une fois de plus ! Rick se montre amer de ce piètre score : ‘Pour être honnête, je suis un peu déçu de voir qu’il n’a pas fait mieux. Il semble que les gens soient prompts à encourager les gars à y aller mais détournent leur regard lorsqu’ils les voient rentrer avec leurs blessures’.
Le 7 octobre, à Liège, le Quo entame une énième tournée européenne qui visite la Belgique, la France et l’Allemagne. Cette tournée s’avère être un nouveau succès même si les affluences françaises restent, pour certains, modestes (2.500 spectateurs en moyenne). En Allemagne, le succès est phénoménal. Ainsi, à Munich, le 27 octobre, près de 12.000 personnes remplissent l’Olympiahalle.
Status Quo, au risque de se répéter, est devenu au fil des ans, une institution outre-Manche. L’évolution de la formation fut accompagnée par la B.B.C, qui, surtout lors des prémices de succès, soutiendra le groupe par de  fréquents passages radio. Mais, à ce jour, malgré une matière première plus que conséquente, aucune parution discographique officielle ne vit le jour. Rien ! Seuls quelques bootlegs de qualité quelconque existaient. Le 24 octobre allait mettre fin à cette incroyable disette. ‘Status Quo live at the BBC’ allait enfin voir le jour. Un coffret de 8CD, dans son édition de luxe remplissait les bacs des disquaires. La totalité des enregistrements effectués par la ‘Beeb’ étaient intégrés à cette production. ‘Nous avons fait tellement avec la BBC, au cours de ces années, que ceci retrace vraiment, l’histoire et l’évolution du groupe’ affirme Rossi. ‘Même si nos relations ne furent, pas toujours, au top, cette parution confirme combien ils ont été important dans le soutien et la célébration de la musique dans ce pays’ ajoute Parfitt. Même Coghlan, d’habitude si avare, y va de son petit commentaire : ‘Il ne fait aucun doute que la BBC a joué dans un grand rôle dans l’implantation de Status Quo. Je suis aussi excité par cette anthologie que les fans ne le sont’. Pour la petite anecdote, la BBC avait pour habitude d’effacer ses bandes après diffusion. Certains passages de cette anthologie ont été retrouvés grâce à des enregistrements effectués par des fans. Merci à eux !  Pour la première fois depuis plus de trente ans, les quatre membres de la formation originale émettent des commentaires qui vont dans le même sens. Peut-on penser que le rapprochement Lancaster-Rossi est à l’origine de cette parution ? Trois ans auparavant, le projet déjà évoqué avait été annulé pour des raisons de droit. On ne peut donc, s'empêcher de croire que cette réconciliation peut être à l’origine de la parution (enfin !) de cette production qui, malgré un tarif élevé, se classera n°176 dans les charts. Le 17 novembre, Status Quo participe, pour la troisième fois (après 1982 et 1986) à un gala pour le Prince’s Trust, cette fois-ci au Royal Albert hall. L’intégralité de l’avant dernier mois de l’année et une grande partie de décembre sont consacrés à la traditionnelle tournée anglaise (intitulée Quid Pro Quo tour) avec, cette fois-ci avec vingt-neuf dates. La set-list est, quelque peu modifiée pour soulager Parfitt de quelques parties vocales. Sa voix se montre défaillante mais c’est pourtant lui qui interprète la plus grande surprise de ce nouveau show : ‘For you’. La crise économique n’épargne pas, évidemment, le monde du show-biz. Rick Parfitt explique, cependant, que le nombre de billets vendus reste, relativement, le même que les années précédentes. C’est le stand merchandising qui est le plus touché, les ventes de produits dérivés enregistrant une forte baisse. En effet, la fréquentation sur les différents concerts reste très forte et il est, également, à noter l’absence d’annulation de représentations pour maladie ou intempéries. Rhino, atteint d’une pneumonie, effectuera le dernier concert de Bradford à l’énergie afin de ne procéder à aucune annulation. A la fin du show, Francis Rossi offrira sa paire de baskets à un fan situé au premier rang, une première !!!


  1. 21/01. Halifax, Victoria Theatre (Angleterre) Première partie : Caroussel Vertigo
  2. 22/01. Oxford, New Theatre (Angleterre) Première partie : Caroussel Vertigo
  3. 23/01. Oxford, New Theatre (Angleterre) Première partie : Caroussel Vertigo
  4. 25/01. Harrogate, International Centre (Angleterre) Première partie : Caroussel Vertigo
       26/01. Harrogate, International Centre (Angleterre) annulé, Bown malade
  5. 28/01. Cambridge, Corn Exchange (Angleterre)
       29/01. Ipswich, Regent Theatre (Angleterre) annulé, Parfitt malade
       30/01. Ipswich, Regent Theatre (Angleterre) annulé, Parfitt malade
       31/01. Stoke-On-Trent, Victoria Hall (Angleterre) annulé, Parfitt malade
  6. 06/02. Dubaï, Festival City (Dubaï)
  7. 10/03. Sydney, Hordern Pavillon (Australie) première partie : The Screaming Jets
  8. 11/03. Brisbane, Convention & Exhibition center (Australie) première partie : The  Sreaming Jets
  9. 13/03. Melbourne, Paris théâtre (Australie) première partie : The Screaming Jets
 10. 14/03. Adelaide, plein air (Australie) 20.000. première partie : The Screaming Jets
 11. 17/03. Perth, Challenge stadium (Australie) 3.500. première partie : The Screaming Jets
 12. 25/03. Oslo, Sentrum scene (Norvège)
 13. 26/03. Middlefart, Lillebaeltshallen (Norvège)
 14. 28/03. Helsinki, Finlandia (Finlande) première partie : King Star
 15. 29/03. Tampere, Pakkahoune (Finlande)
 16. 30/03. Turku, Caribia Hall (Finlande)
 17. 31/03. Oulu, Teatria (Finlande)
 18. 13/04. St Petersbourg, Oktiaborski concert hall (Russie)
 19. 15/04. Moscou, B1 (Russie)
       01/05. Cahors (France) annulé, Status Quo trop cher.
       01/05. Inverness, Bogbain Farm (Angleterre) annulé
 20. 06/05. Londres, Dorchester Hotel (Angleterre) Walking all over the world charity
 21. 21/05. Strasbourg, Basse Zorn live festival (France) Première partie : Ange
 22. 23/05. Luxembourg, Rockhall (Luxembourg)
 23. 29/05. Frederikshavn, Rock festival (Danemark)
 24. 03/06. Belfast, Waterfront Hall (Irlande du nord) 2.500
 25. 04/06. Curragh, Racecourse (Irlande)
 26. 05/06. Killarney, Inec (Irlande)
 27. 06/06. Castlebar, Royal théâtre & Event Centre (Irlande)
 28. 25/06. Thisted, Thy Rock festival (Danemark)
 29. 26/06. Cumbria, Whitehaven festival (Angleterre) 2.000
 30. 03/07. Zelena Voda, Top Fest (Slovaquie)
 31. 07/07. Villa Marina, Royal hall (Ile de Man)
 32. 09/07. Liverpool, Echo Arena (Angleterre) première partie : Stephen Langstaff
 33. 10/07. Oostende, Le Kuursaal Casino (Belgique)
 34. 11/07. Weert, Boshoven Sportpark (Pays-Bas) avec Twisted Sister, Uriah Heep, Billy Idol et Toto.
 35. 14/07. Rochester, Rochester Castle (Angleterre) 7.000. Première partie : The Crave
 36. 17/07. Tetbury, Westonbirt Arboretum (Angleterre) Première partie : The Crave
 37. 18/07. Guildford, Guilfest (Angleterre)
 38. 21/07. Fribourg, Festivalgelände am Mundenhof  (Allemagne)
 39. 23/07. Stenungsund Nösnäsvallen (Suède) première partie : Bodinrocker
 40. 24/07. Säffle, Vid Medborgarhuset (Suède)
 41. 25/07. Skara, Vilans fritidsområde (Suède)
 42. 27/07. Landskrona, Citadellet (Suède)
 43. 29/07. Varberg, Fästningshörnan (Suède)
 44. 30/07. Motala, Råssnäsudden (Suède)
 45. 31/07. Sala, Larkan (Suède)
 46. 01/08. Salen, Hogfjallshotellet (Suède)
 47. 04/08. Oskarshamn, Gunnarso (Suède)
 48. 07/08. Notodden, Blues Festival (Norvège) 7.000
 49. 11/08. Avenches, Rock oz' Arenes (Suisse)
 50. 12/08. Fairport’s Cropredy, Convention Festival, Oxfordshire (Angleterre) 25.000
 51. 14/08. Landerneau, Festival Fete Du Bruit (France)
 52. 21/08. Braunschweig, BraWo Bühne (Allemagne) première partie : Lauter Leben, Köln
 53. 22/08. Schwerin, Freilichtbühne Schlossgarten, (Allemagne)
 54. 24/08. Bonn, Open Air Kulturmeile (Allemagne) en compagnie de Canned Heat
 55. 25/08. Hanau, Amphithéâtre (Allemagne)
 56. 27/08. Arbon, Summerdays Festival (Suisse)
 57. 28/08. Altusried, Freilichtbühne (Allemagne)
 58. 25/09. Twinckenham, Kneller Hall (Angleterre) 8.000
 59. 27/09. Londres, Palladium (Angleterre) show Children in need
 60. 07/10. Liège, Country Hall (Belgique) 4.500
 61. 09/10. Annecy, Arcadium (France) 2.300. Première partie : Asaf Avidan & The Mojos
 62. 10/10. Saint-Etienne, Zénith (France)2.900. Première partie : Asaf Avidan & The Mojos
 63. 12/10. Pau, Zénith (France) 2.100. Première partie : Burning Birds
 64. 13/10. Bordeaux, Medoquine (France) 2.000. Première partie : Burning Birds
 65. 15/10. Limoges, Zénith (France) 3.000. Première partie : Burning Birds
 66. 16/10. Nantes, Zénith (France) 3.500
 67. 17/10. Amiens, Zénith (France) 2.300
 68. 19/10. Amsterdam, Heineken Music Hall (Hollande) 6.000. Première partie : Caroussel Vertigo.
 69. 21/10. Manheim, Mozartsall (Allemagne) 3.500. Première partie : Spider Murphy Gang
 70. 22/10. Zwickau, Stadthalle (Allemagne) Première partie : Spider Murphy Gang
 71. 23/10. Stuttgart, Porsche arena (Allemagne) 7.500. Première partie : Spider Murphy Gang.
 72. 25/10. Erfurt,  Messehalle (Allemagne) 3.000. Première partie : Spider Murphy Gang
 73. 26/10. Berlin, Tempodrom (Allemagne) 4.000. Première partie : Spider Murphy Gang
 74. 27/10. Munich, Olympiahalle (Allemagne) 12.000. Première partie : Spider Murphy Gang
 75. 29/10. Hanovre, AWD Hall (Allemagne) 5.000. Première partie : Spider Murphy Gang
 76. 30/10. Emden, Nordseehalle (Allemagne) 5.500. Première partie : Spider Murphy Gang
 77. 01/11. Essen, Grugahalle (Allemagne) Première partie : Spider Murphy Gang
 78. 09/11. Southend, Cliffs Pavilion (Angleterre) Première partie : The Crave
 79. 10/11. Brentwood, Brentwood centre (Angleterre) Première partie : The Crave
 80. 12/11. Cambridge, Corn exchange (Angleterre) Première partie : The Crave
 81. 13/11. Oxford, New théâtre (Angleterre) Première partie : The Crave
 82. 15/11. Croydon, Fairfield Halls (Angleterre) Première partie : The Crave
 83. 16/11. Ipswich, Regent théâtre (Angleterre) Première partie : The Crave
 84. 17/11. Londres, Royal Albert hall (Angleterre) Prince’s trust 2010
 85. 19/11. Swindon, Oasis centre (Angleterre) Première partie : The Crave
 86. 20/11. Bristol, Colston Hall (Angleterre) Première partie : The Crave
 87. 21/11. Plymouth, Pavillions (Angleterre) Première partie : The Crave
 88. 23/11. Warrington, Parr Hall (Angleterre) Première partie : The Crave
 89. 24/11. Newcastle, City Hall (Angleterre) Première partie : The Crave
 90. 26/11. Preston, Guild Hall (Angleterre) Première partie : The Crave
 91. 27/11. Bridlington, SPA (Angleterre) Première partie : The Crave
 92. 29/11. Halifax, Victoria Theatre (Angleterre) Première partie : The Crave
 93. 30/11. Llandudno, Theatre (Angleterre) Première partie : The Crave
 94. 01/12. Llandudno, Theatre (Angleterre) Première partie : The Crave
 95. 03/12. Blackburn, King George's (Angleterre) Première partie : The Crave
 96. 04/12. Birmingham, NEC (Angleterre) Première partie : Joe Brown
 97. 06/12. Manchester, Apollo (Angleterre) Première partie : The Crave
 98. 07/12. Brighton, Centre (Angleterre) Première partie : Joe Brown
 99. 10/12. Cardiff, International Arena (Pays de Galles) Première partie : Joe Brown
100. 11/12. Londres,  Wembley Arena (Angleterre) Première partie : Joe Brown
101. 12/12. Nottingham, Trent FM Arena (Angleterre) Première partie : Joe Brown
102. 14/12. Bournemouth,BIC (Angleterre) Première partie : Joe Brown
103. 15/12. Sheffield, Arena (Angleterre) Première partie : Joe Brown
104. 17/12. Aberdeen, ECC (Ecosse) Première partie : Joe Brown
105. 18/12. Glasgow, SECC (Ecosse) Première partie : Joe Brown
106. 19/12. Bradford, St. George's Hall (Angleterre) Première partie : The Crave







Morceaux joués en 2010  : Caroline, Something 'bout you baby I like , Rain,  Don't drive my car , Mean girl , Softer ride. Beginning of the end, Hold you back , Mystery medley, Proposing medley,  Break the rules, Big fat Mama, The oriental,  Creepin' up on you,  Living on an island,  In the army now, Roll over lay down , Down down, For you, Don’t waste my time, Paper plane, Whatever you want,  Rockin' all over the world,  Junior's wailing, Rock 'n' roll music,  Bye bye Johnny.


Discographie 2010 :


27/09 : In the army now 2010
           n°31 en Angleterre

24/10 : Live at the BBC
           n°176 en Angleterre
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Marie
Admin
avatar

Nombre de messages : 15135
Date d'inscription : 17/08/2007
Age : 61
Localisation : Meuse (55)

MessageSujet: Re: 2010 remasterisé    Sam 20 Mai - 15:10

2010, les retrouvailles avec Alan et le concert du 23 / 05 à ESCH SUR ALZETTE et retrouvailles à cette occasion de certains membres du forum.
Revenir en haut Aller en bas
 
2010 remasterisé
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Théâtre du Capitole de Toulouse - saison 2010/2011
» Opéra de Lyon - saison 2009-2010
» Royal Opera-House 2010-2011
» Théâtre de Caen 2010-2011
» [Walygator Parc 2010]The Monster, Inverted B&M

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Status Quo le forum francophone :: STATUS QUO :: L'histoire du groupe-
Sauter vers: