Forum francophone dédié au groupe Status Quo
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 2002 remasterisé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Eric

avatar

Nombre de messages : 2158
Date d'inscription : 22/08/2007
Age : 50

MessageSujet: 2002 remasterisé   Dim 23 Avr - 9:16

Les 22 et 23 janvier, le groupe se produit au Civic de Guilford et à l’Apollo d’Oxford en remplacement des shows annulés des 16 et 19 décembre 2001. Le 13 février, Rick Parfitt et Francis Rossi empêchent la publication de ‘Swedish Radio Sessions’ tiré d’un concert de 1971 à Stockholm. Ils jugent leur prestation de ce jour insuffisante pour éditer l’album. Le même jour, John Coghlan et son épouse, Gillie, participent à l’émission de la B.B.C, ‘The life Laundry’. On y voit le couple y vendre plusieurs de ses effets personnels notamment une partie de la garde-robe de Gillie. John, lui, de son côté se sépare de certains objets lui ayant appartenu pendant l’âge Quo comme une batterie de 1972, celle qui apparaît sur l’album ‘Piledriver’ et celle de la tournée ‘Never too late’ de 1981. Plusieurs disques d’or sont également proposés à la vente. Pendant ce temps, Rhino délivre une interview au magazine anglais ‘Globalbass’ dans laquelle il affirme ironiquement que Status Quo cessera toute activité le … 3 avril 2034. Pendant ce temps, tous les concerts prévus en début d’année sont annulés car Rick Parfitt s’est coincé un nerf dans un bras suite à son sommeil dans une chambre d’hôtel allemande. A son réveil, le matin du 25 janvier, dans un hôtel de Braunschweig où loge le groupe, Rick est incapable de bouger son bras gauche. Aussitôt, il consulte un neurologiste allemand qui lui prescrit deux semaines de repos. Il n’y a aucun remède, le nerf reprendra sa place de lui-même.  Le groupe profite, alors, de cet imprévu pour finaliser et parfaire l’enregistrement du prochain album. Dix-sept titres sont enregistrés. Treize seront gardés plus un bonus pour l’édition anglaise. Rick est dans l’impossibilité totale de jouer de la guitare et ressent ce moment avec beaucoup de frustration. ‘Bien évidemment, j’étais présent au studio avec les autres mais je ne pouvais pas jouer, pas une note. C’était très déprimant de voir chacun dans le studio faire son truc, faire du Quo. J’étais assis là et çà me rendait malade. J’étais très effrayé, vraiment effrayé car il n’y avait aucune vie ni dans ma main, ni dans mon poignée’. révèle t-il. C’est pourtant lui, qui, le 25 mars, lors d’une interview en Allemagne, révèle le nom du futur album : Heavy Traffic, révélation que confirme le management le 1er avril. Le 25, alors que ‘Under the influence’ est n° 62 dans les Charts estoniens, le groupe, qui enregistre le retour d’Andy Bown,  commence à Barcelone une énorme tournée européenne. A cette occasion, le clavier de Quo ne manque pas de rendre hommage à son remplaçant, Paul Hirsch en déclarant : ‘Paul est un extraordinaire claviériste. Il m’est nettement supérieur, techniquement’. Le 30, le groupe se produit à l’Olympia de Paris, soit plus de cinq ans après son dernier passage dans la capitale française. Le lendemain, 3.000 personnes les acclament à Rezé près de Nantes. Le 17 mai, ‘Swedish collection’ une compilation, exclusivement réservée au marché suédois, grimpe à la 5ième place du classement des albums. Cinq jours plus tard, on apprend que ‘Heavy Traffic’ sort finalement le 23 septembre et est édité par Universal Music. Terminées les spéculations sur la future maison de disques. Le Quo a signé avec le puissant Universal. Les prochaines productions seront, au moins, correctement distribuées, chose qui avait cruellement manquée au précédent album. Status Quo chez Universal est du au travail de Simon Porter lequel s’explique. ‘Le groupe était sans contrat et, en premier lieu, il fallait négocier un contrat d’enregistrement et il était extrêmement important pour moi de signer avec une compagnie majeure et ceci pour plusieurs raisons. Premièrement, il est bon d’avoir une grosse compagnie capable d’approvisionner abondamment les points de vente. Deuxièmement, je voulais que Status Quo enregistre un nouvel album constitué de matériel original et ce, avec une compagnie majeure. Je voulais également que cet album redonne au groupe un certain degré de crédibilité’. Simon Porter ne se ménage pas, en ce mois de mai, car l’ensemble du management du groupe est en Océanie pour mettre au point une tournée japonaise et australienne, en 2003. Etre le manager d’un groupe comme Status Quo n’est pas de tout repos ! Peu de temps après, le magazine de rock anglais, Classic rock magazine, publie l’information surprenante par laquelle, le groupe produira encore un album de covers avant la fin de l’année. Universal a pris connaissance des ventes satisfaisantes des deux albums de reprises précédents et pensent engranger, à son tour, quelques substantiels revenus. Francis explique ce revirement de situation de la façon suivante : ‘Vous me connaissez. J’ai dit, à tout le monde, que nous ne ferions plus d’albums de reprises. Rick aussi. Je reste inflexible à ce sujet. Cependant, nous étions en studio lorsque Simon Porter nous a montré le contrat que nous proposait Universal. A ce moment, nous étions sans maison de disques et je voulais travailler avec eux parce que j’aime être dans une grande maison de disques pour diverses raisons. Le contrat stipulait que pour faire notre album studio, nous devions enregistrer un album de reprises. C’était clair’.
Le 7 juin, Status Quo participe au festival de Sölvesborg en Suède. ‘C’est le festival où tous les batteurs jouent avec une double grosse caisse. Aussi, le public nous a demandé de jouer plus ‘lourd’ ce que nous avons fait. Le problème est que le lendemain, notre ingénieur du son avait un sacré mal de tête’ affirme Rossi. Le 10 juin, à Stockholm, Status Quo refuse de jouer, la scène étant trop petite. Le 28, le management du groupe publie les dates de la future tournée anglaise soit 41 dates s’étalant du 27 octobre au 21 décembre. Dans le même temps, Status Quo donne encore cinq concerts en Allemagne où le groupe rencontre un bide énorme, le 27, où le Congresshalle de Sarrebruck n’accueille que 513 spectateurs. Le 2 juillet, la formation joue sur le terrain de football de la ville de Gutenberg, en Autriche, le concert ayant été payé par le club, lui-même. Fait assez rare pour être noté. Le 4 juillet, Status Quo donne un concert à Londres, filmé pour l’émission ‘The one et Only’ de ITV qui sera diffusé le 22 septembre. Le 23, Status Quo fait partie du programme d’une spéciale ‘Top of the Pops 2’ intitulée ‘Then and Now’. Le même jour, la radio espagnole Onda Cero National Radio diffuse une émission spéciale Status Quo. Le 30 juillet, sur une idée de Rick Parfitt qui avait gagné comme prix une nuit sur le navire lors d’une action pour une œuvre de charité, le groupe joue sur le porte-avions Ark Royal en lancement de la campagne ‘Heavy Traffic’. ‘Je garde la tête basse car je ne crois pas que nous ayons fait un super concert. Je ne pense pas que le son ait été bon et je crois que nous n’avons pas très bien joué. Le jour d’un lancement, c’est toujours stressant. Ceci affectant forcement notre manière de jouer. De plus, nous avons attendu sous l’eau et le vent s’est mis à  souffler n’arrangeant rien au niveau du son.’ Ce lancement ne figurera pas dans les meilleurs souvenirs de Francis. A l’opposé, Rick se montre très satisfait. ‘Ce fut une superbe journée. J’adore les bateaux et ce fut fantastique de jouer sur le pont. Il y avait là 4 ou 500 personnes, moitié fans et moitié équipage’. Pour la petite histoire, il est bon de noter que pour Matthew Lettley, c’était son deuxième concert à bord du porte-avions. En effet, en 1984, alors que le navire mouillait au large de Gibraltar, il jouait dans le groupe de Bob Geldof pour un show télévisé. Auparavant, le groupe s’est embarqué sur le porte-avions pour tourner, pendant deux jours, la vidéo du prochain single. Sorti le 5 août, le simple ‘Jam side down’ se classe n°17, le 11, faisant de Status Quo, le seul groupe à avoir obtenu un hit single dans les années 60, 70, 80, 90 et 00. 12.000 exemplaires sont vendus, la première semaine et 5.000, la seconde. Au total, plus de 25.000 copies seront écoulées. Sans crier victoire, c’est quand même mieux, beaucoup mieux que les singles parus en 1999.  C’est Mike Paxman qui eut l’idée d’enregistrer ce titre. Les ventes convenables doivent permettre à ‘Heavy Traffic’ de décoller. ‘Après une séance d’enregistrement, Terry Britten et moi discutions de Buddy Holly et il me joua une chanson qu’il avait écrite, bien dans le style de Holly. Pourtant, il ne me l’a pas joué dans l’intention de la faire enregistrer par Status Quo. Je pensais également, de mon côté, que c’était un superbe titre mais pas dans le style de Quo. Lorsque je suis rentré chez moi, je ne pouvais pas sortir ce titre de ma tête. Je l’ai fait écouter aux membres du groupe, quelques jours plus tard et ils l’ont aimé également. Francis et Rick ont fait un superbe travail au niveau des guitares et des vocaux et après quelques heures de travail, ça sonnait vraiment bien’ explique t-il.
Le 13, le groupe interprète ‘Rocking all over the world’ à la 2.000ième de l’émission ‘Tops of the Pop’. C’est sa 106ième participation à cette émission. ‘Nous n’avions pas participé à Tops of the Pop depuis des années et ils nous ont demandé de revenir pour fêter leur anniversaire. C’était fantastique’ déclare Rick Parfitt. Status Quo participe à un nouveau ‘Tops of the Pop’ pour ‘Jam side down’. ‘C’était génial d’avoir un nouveau hit single et le jouer à Tops of the pop, chose qui ne nous était plus arrivé de puis ‘I didn’t mean it’ en 1994’ souligne Rhino. La semaine suivante, le single baisse à la 25ième place avant de chuter à la 44ième et disparaître des Charts. ‘Ce titre sonne différemment. C’est le seul titre de l’album non écrit par un membre du groupe et il sonne très pop. Nous avons enregistré dans le studio de Terry Britten, un gars qui a écrit quelques titres pour Céline Dion et Whitney Houston. Il nous a joué ‘Jam side down’ et j’ai pensé que ça sonnait comme une chanson de Buddy Holly’ souligne Rossi. Le 17 août, à Tufertschwil, en Suisse, dix mille personnes assistent au concert lorsqu’une panne de lumière intervient obligeant le Quo à jouer, dans le noir, pendant un petit moment ! Dommage, ‘I saw the light’ fut retiré de la set-list, en 1975.
L’album ‘Heavy Traffic’ sort le 23 septembre. Produit à nouveau par Mike Paxman, il est d’une excellente qualité avec des compositions Rossi-Young rappelant les hits du passé. ‘Après un long moment, ils se sont finalement réunis. C’est une bonne chose car c’était vraiment une bonne formule’ souligne Coghlan. Le retour de Bob Young est, en effet, très bénéfique à la musique qui n’avait cessé de baisser de qualité depuis son départ, en 1980. Young a le blues dans le sang, ce blues qui manquait cruellement dans les compositions Rossi/Frost. Bien sûr, Francis n’a plus l’allant ni la fougue des années 70. Il a démontré, à maintes reprises, son amour pour la country et pour la musique style ‘variétés’, cause principale de la légendaire brouille avec Lancaster. Mais dans l’ensemble, sans crier au génie, l’équipe nouvellement reconstituée donne satisfaction. Les cinq musiciens montrent, alors, leur optimisme débordant. ‘Je suis très, très satisfait de cet album comme chacun l’est. Je n’ai pas vu tout le monde aussi positif depuis longtemps. Les morceaux que nous jouons, sur scène, sont très bien perçus. Il est vrai que j’ai émis quelques réserves sur un ou deux titres (notamment Green et Do it again) et qu’il y en a un ou deux autres dont je pense qu’ils auraient pu être dans l’album. Mais Mike Paxman n’était pas d’accord. Tout ce que nous avons fait dans cet album semble épanoui.’ affirme Francis. Rick y va également de ses éloges en déclarant : ‘Je suis très optimiste avec cet album. Je pense que c’est le meilleur que nous ayons fait depuis Hello. Nous jouons mieux à 100%, maintenant. Nous avons fait un travail merveilleux sur cet album. Le son est très détonnant. Tous les morceaux sont joués avec vigueur. C’est la meilleure collection de titres, depuis longtemps et c’est merveilleux de revoir Francis et Bob, ensemble. Je crois que cet album a les capacités pour rentrer dans le top 5 car j’aime tous les titres et la manière dont ils ont été enregistrés. De plus, la compagnie de disques est très enthousiaste et croit en cet album. Je n’ai pas ressenti çà depuis des années. Nous allons voir ce qui va se passer avec les Etats-Unis mais on a nos chances’. Andy Bown qui a, bien sûr, participé aux enregistrements est, lui aussi, très confiant : ‘C’est certainement le meilleur album que j’ai enregistré depuis que je suis dans le groupe et j’ai commencé avec Blue for you’. ‘C’est un nouveau pas dans la bonne direction, commencé avec Under the influence. Prendre Mike Paxman a été une excellente idée pas seulement parce que ce fut la mienne. Il est devenu une partie intégrale du groupe. Cet album est un grand pas en avant, j’en suis très satisfait et je pense que le prochain album studio que nous ferons devrait être quelque chose de très spécial’. souligne Rhino. ‘Nous avons réussi à capturer la performance du groupe. Nous avons joué des supers morceaux. Peut-être que les albums précédents étaient produit d’une manière ingénieuse mais là, on a retrouvé tous les fondamentaux’. explique le batteur Matthew Lettley dont c’est le premier album. Les quatre musiciens de l’ancienne formation sont unanimes pour dire que leur dernière recrue a été déterminante quant à la qualité de la musique sur scène ou sur disque. Plus personne ne pense à Rich qu’ils qualifiaient pourtant de batteur exceptionnel. Ingrats ? On n’est pas loin de le penser ! Mais, l’heure est à l’optimisme concernant le nouvel album.  Pourtant, malgré une entrée à la 15ième place dans les Charts, il disparaît au bout de 3 semaines. Mais, tout n’est pas négatif dans ces chiffres. En effet, l’album s’écoule à 30.000 exemplaires, la première semaine et à près de 15.000, la seconde. Il atteint le statut de disque d’argent soit 60.000 exemplaires, le 18 novembre. Enfin, n°15 ! Seulement, peut-on être en droit de penser ! Simon Porter avance une théorie qui, même si elle semble censée, peut, cependant surprendre. ‘Si ‘Heavy Traffic’ était sorti au mois d’août, nous aurions eu un album classé au top 5. Au lieu de ça, il est paru pendant la troisième semaine de septembre alors que les Charts se durcissent. Les vacances sont alors terminées et on se dirige vers Noël. Dans ce climat, tu dois vendre beaucoup plus de disques pour être au top 5. Les ventes qui nous ont permis d’être n°15 au mois de septembre nous auraient certainement amenées au top 5, un mois plus tôt. C’est aussi simple que ça. Alors pourquoi ne pas l’avoir sorti au mois d’août ? Simplement parce que l’Europe entière est en vacances au mois d’août et que personne ne réalise des albums pendant cette période’. Courant octobre, il se classe à la 35ième place en Allemagne, à la 21ième en Suisse et à la 36ième au Danemark. On peut parler d’une certaine réussite mais, hors Angleterre, le disque n’a pas énormément plus de succès que ses proches prédécesseurs. A titre d’exemple, en Suède et en Suisse, il se vend moins que le très moyen ‘Thirsty work’. Le groupe entame, alors, une tournée promotionnelle à travers l’Europe et visite la France, le 20 octobre, à la Cigale de Paris alors que la dédicace prévue la veille à la Fnac de Montparnasse est finalement annulée. Le concert se déroula sans problème ce qui ne fut pas le cas, deux jours plus tard, à Amsterdam où la représentation fut émaillée d’incidents à cause de jeunes fans du groupe assurant la première partie. Status Quo fut, à trois reprises, pris à partie ce qui eut pour effet d’agacer fortement Rossi qui demanda, plusieurs fois, en vain, d’évacuer les indisciplinés. Pour finir, Rhino prit un verre de bière dans la figure. A l’issue de ça, Status Quo se demandera, réellement, s’il jouera, à nouveau à Amsterdam ! Une semaine plus tard, un second single est édité. Le titre est signé Bob Young/Francis Rossi. C’est le premier single, mis sur le marché et écrit par le duo depuis …Down down. Personne, évidemment ne pense, un moment, qu’il va réaliser le même score que son illustre devancier, d’autant plus que l’on ne peut pas vraiment qualifier ce titre de très commercial et taillé pour la radio. L’entraînant ‘All stand up’ qui ne fait pas mieux qu’une pauvre et prévisible 51ième place dans le top singles, la seule semaine où il y réside. ‘Dans le studio d’enregistrement, il y avait des fenêtres partout pas comme dans certains autres studios. On pouvait regarder les jardins alentours, c’était lumineux. Nous en étions revenus comme au début de Status Quo, nous étions assis en cercle en train de jouer. Nous n’étions pas à des kilomètres les uns des autres, séparés par des glaces comme dans les grands studios. Nous étions tous ensemble assis au milieu de cette putain de pièce. Je pense que ‘Heavy Traffic est le meilleur album que nous ayons fait’ déclare alors Parfitt ‘Il m’est arrivé de rester assis chez moi pour l’écouter. Je n’avais pas fait ça, avec un de nos albums, depuis des années’. C’est sous le signe de ce superbe album qu’est placé la tournée anglaise de fin d’année qui s’étale du 27 octobre au 21 décembre pour quarante et un concerts. ‘Ce fut le meilleur tour que nous ayons fait depuis des années. C’est génial de faire une tournée pour promouvoir ce qui est considéré comme un grand album lequel fait d’ailleurs l’unanimité au sein du groupe. Tout le monde pensait que nous devions revenir à nos racines au niveau de nos albums. Ce fut vraiment une joie de le faire, de l’enregistrement aux concerts en passant par la promotion. Ce fut un tour vraiment fantastique’ avoue Francis. Il croit bon d’ajouter que le meilleur concert de la tournée fut certainement celui de Liverpool, le 29 octobre, Rossi ayant beaucoup de penchant pour cette ville, sa grand-mère en étant originaire.


  1. 22/01. Guildford, Civic (Angleterre) initialement prévu le 19.12.2001. bootleg  
  2. 23/01. Oxford, Apollo Théâtre (Angleterre) initialement prévu le 16.12.2001
      25/01. Braunschweig, Stadthalle (Allemagne) annulé, problème musculaire de Parfitt.
      26/01. Braunschweig, Stadthalle (Allemagne) annulé, problème musculaire de Parfitt.
      27/01. Bremerhaven, Stadthalle (Allemagne) annulé, problème musculaire de Parfitt.
      29/01. Hameln, Rattenfangerhalle (Allemagne) annulé, problème musculaire de Parfitt.
      30/01. Fulda, Richthalle (Allemagne) annulé, problème musculaire de Parfitt.
      01/02. Vojeaucourt, Acropolis (France) annulé, problème musculaire de Parfitt.
      02/02. Châteauroux, Expos de Belle-île (France) annulé, problème musculaire de Parfitt.
      03/02. Nantes, La Trocardière (France) annulé, problème musculaire de Parfitt.
      05/02. Barcelone, Razmataz (Espagne) annulé, problème musculaire de Parfitt.
      06/02. Saragosse, Salle Multiusos (Espagne) annulé, problème musculaire de Parfitt.
      08/02. Leicester, De Montfort Hall (Angleterre) annulé, problème musculaire de Parfitt.
      09/02. Carlisle, Sands Centre (Angleterre) annulé, problème musculaire de Parfitt.
      10/02. Grimsby, Auditorium (Angleterre) annulé, problème musculaire de Parfitt.
      12/02. Hereford, Leisure Centre (Angleterre) annulé, problème musculaire de Parfitt.
      13/02. Port Talbot, Aquadome (Angleterre) annulé, problème musculaire de Parfitt.
      14/02. Plymouth, Pavillon (Angleterre) annulé, problème musculaire de Parfitt.
  3. 25/04. Barcelone, Razmataz (Espagne) 1.500. Retour d’Andy Bown.
  4. 26/04. Saragosse, Salle Multiusos (Espagne)
  5. 27/04. Navarra, Puente de la Reina (Espagne) 2.000
  6. 28/04. Girona, Sala la Mirona (Espagne)
  7. 30/04. Paris, Olympia (France) 2.200. Première partie : Boxer. bootleg
  8. 01/05. Nantes, Rézé (France) 3.000. bootleg
  9. 03/05. Rastatt, Badener Halle (Allemagne) Première partie : Sweety Glitter.  bootleg
10. 04/05. Göttingen, Stadthalle (Allemagne) bootleg
11. 05/05. Lichtenfels, Stadthalle (Allemagne) 2.000
12. 07/05. Goteborg, Scandinavium (Suède) Le groupe, sans Rhino, joue cinq morceaux en play-back alors que se déroulent les championnats du monde de hockey sur glace.
13. 08/05. Bremerhaven, Stadthalle (Allemagne) 2.800. bootleg
14. 09/05. Hameln,Rattenfängerhalle (Allemagne) bootleg
15. 10/05. Fulda, Richthalle (Allemagne) Première partie : Sweety Glitter.
16. 11/05. Hellendorn, Dauwpop Festival (Pays-Bas) 10.000. bootleg
17. 30/05. Flensburg, Campushalle (Allemagne) bootleg
18. 31/05. Hanovre, Expo-Bühne (Allemagne) 30.000. Première partie : Sweety Glitter et Jimmy Sommerville. bootleg.
19. 01/06. Hambourg, Stadtpark (Allemagne) 5.000. bootleg
20. 02/06. Rostock, Stadthalle (Allemagne)
      03/06. Kiel (Allemagne) annulé
21. 04/06. Skive, festival (Danemark) En compagnie de Rod Stewart
22. 05/06. Nyborg  (Danemark) En compagnie de Rod Stewart.
23. 07/06. Solvesborg, Swedish Rock Festival (Suède) 15.000 En compagnie de Ted Nugent, Saxon, Motorhead, Magnum, Bruce Dickinson. bootleg
24. 08/06. Skive, Beach Party (Danemark) 15.000.
25. 09/06. Copenhague, Femoren (Danemark)
      10/06. Stockholm, Berns Salonger (Suède) annulé, scène trop petite.
26. 13/06. Oslo, Rockefeller (Norvège)
27. 14/06. Hamar, Valset Festival (Norvège) bootleg
28. 15/06. Trondheim, Sommer Festival (Norvège)
29. 21/06. Landsberg (Sachsen-Anhalt), Felsenbühne (Allemagne) Première partie : Berluc
30. 22/06. Leverkusen, Wilhelm-Dopatka-Halle (Allemagne) 3.000
31. 23/06. Kundelsau, Würth Festival (Allemagne) 4.500. En compagnie de Leo Slayer et Slade.
32. 27/06. Sarrebruck, Congresshalle (Allemagne) 513
33. 28.06. Ausbourg, Königstherme (Allemagne) 1.900. Première partie : Wayne Morris Band. Bootleg                        
34. 29/06. Gutenberg/Weitz, Alpenstadion (Autriche) 12.000. bootleg
35. 04/07. Londres, BBC studios (Angleterre) Enregistrement de l’émission  ‘One and Only’. bootleg
36. 05/07. Sundsvall Festival (Suède)
37. 17/07. Salamanque, Stierkampfarena La Glorieta (Espagne) 4.000.
38. 18/07. Vigo, Pabellon Las Trasviesas (Espagne)
39. 27/07. Broadstairs, Big Days Out-Festival (Angleterre)
40. 30/07. Porsmouth, Ark Royal (Angleterre) 700. concert pour la sortie de ‘Heavy Traffic’. Prix du billet : 350 £ bootleg
41. 09/08. Newmarket, Racecourse (Angleterre) 19.000. bootleg
42. 10/08. Romsey, Broadlands (Angleterre) bootleg
43. 16/08. Tufertschwil, Open Air (Suisse) 10.000. Des problèmes technique feront que ‘Rain’ et ‘4500 times’ seront pratiquement joués dans l’obscurité. bootleg
44. 24/08. Middlesborough, Ormseby Hall (Angleterre) Dernier concert du ‘Never say never’ tour. bootleg
45. 11/10. Brême, Pier 2 (Allemagne) 2.500. Première partie : Who’s that girl. Premier concert du  ‘Heavy Traffic’ tour. bootleg
46. 12/10. Offenbach, Stadthalle (Allemagne) 2.500. Première partie : Who’s that girl
47. 13/10. Berlin, Columbia-Halle (Allemagne) Première partie : Who’s that girl. bootleg
48. 15/10. Essen, Gruga-Halle (Allemagne) 5.500. Première partie : Who’s that girl
49. 16/10. Munich, Colosseum (Allemagne) 2.200. Première partie : Who’s that girl. bootleg
50. 17/10. Stuttgart, Congresscentrum B (Allemagne) 3.000 Première partie : Who’s that girl
51. 18/10. Emsdetten, Emshalle (Allemagne) Première partie : Who’s that girl. bootleg
52. 20/10. Paris, La Cigale (France) 1.000. Première partie : Acca.  Filmé. bootleg
53. 21/10. Bruxelles, Forest National (Belgique) 5.000. bootleg
54. 22/10. Amsterdam, Heineken Hall (Pays-Bas) 6.000 bootleg
55. 26/10. Dublin, The Point (Irlande) Première partie : Pay Ola
56. 27/10. Belfast, Waterfront (Irlande) Première partie : Pay Ola
57. 29/10. Liverpool, Philharmonic Hall (Angleterre)
58. 30/10. Grimsby, Auditorium (Angleterre) bootleg
59. 01/11. Brighton, Centre (Angleterre)
60. 02/11. Bournemouth, International Centre (Angleterre) bootleg
61. 03/11. Portsmouth, Guildhall (Angleterre)
62. 05/11. Brentwood, Centre (Angleterre)
63. 06/11. Basingstoke, Anvil Théâtre (Angleterre) bootleg
64. 07/11. Basingstoke, Anvil Théâtre (Angleterre)
65. 09/11. Carlisle, Sands Centre (Angleterre) bootleg
66. 10/11. York, Barbican (Angleterre) bootleg
67. 11/11. Preston, Guildhall (Angleterre)
68. 13/11. Folkestone, Leas Cliff (Angleterre)
69. 14/11. Oxford, Apollo Theatre (Angleterre) bootleg
70. 15/11. Nottingham, Royal Concert Hall (Angleterre) bootleg
71. 17/11. Leicester, De Montfort Hall (Angleterre) 2.500.
72. 18/11. Croydon, Fairfield Hall (Angleterre)
73. 19/11. Southend, Cliffs Pavillon (Angleterre) bootleg
74. 21/11. Cambridge, Corn Exchange (Angleterre) bootleg
75. 22/11. Newport, Centre (Angleterre) bootleg
76. 24/11. Northampton, Derngate (Angleterre)
77. 25/11. Bristol, Colston Hall (Angleterre) bootleg
78. 26/11. Bristol, Colston Hall (Angleterre)
79. 28/11. Bridlington, Spa (Angleterre) bootleg
80. 29/11. Southport, Theatre (Angleterre)
81. 30/11. Bradford, St.Georges Hall (Angleterre) bootleg
82. 02/12. Llandudno, Theatre (Angleterre)
83. 03/12. Manchester, Apollo (Angleterre) 2.700. bootleg
84. 04/12. Plymouth, Pavillon (Angleterre) 4.000
85. 06/12. Eastbourne, Congress (Angleterre) bootleg
86. 07/12. Birmingham, N.E.C. (Angleterre)
87. 09/12. Guildford, Civic Centre (Angleterre)
88. 10/12. Crawley, Leisure Centre (Angleterre) bootleg
89. 12/12. Ipswich, Regent Théâtre(Angleterre)
90. 13/12. Ipswich, Regent Théâtre (Angleterre) bootleg
91. 14/12. Londres, Wembley Arena (Angleterre) 8.000. bootleg
92. 16/12. Sheffield, City Hall (Angleterre) bootleg
93. 17/12. Harrogate, International Centre (Angleterre)
94. 19/12. Dundee, Caird Hall (Ecosse) 2.300.
95. 20/12. Glasgow, Clyde Auditorium (Ecosse) bootleg
96. 21/12. Edinbourgh, Usher Hall (Ecosse) bootleg


Discographie 2002 :

05/08 : Jam side down
           n°17 en Angleterre

28/10 : All stand up
           n°51 en Angleterre
n°16 en Lithuanie


23/09 : Heavy Traffic (album)
           n°15 en Angleterre (disque d'argent)
           n°35 en Allemagne
           n°21 en Suisse
           n°30 en Suède
           n°33 au Danemark
           n°75 aux Pays-Bas
           n°9 en Estonie
           
           
           




Morceaux joués en 2002 : Caroline, The Wanderer, Softer Ride, Paper Plane, Hold You Back, Old Time Rock and  Roll, 4500 Times, Rain, Never Say Never, Solid Gold, Heavy Traffic, Creepin up on you Mystery Medley, Gerdundula, Big Fat Mama, Roll over lay Down, Down Down, Whatever You Want, Rockin'all over the World, In the Army Now, Anniversary Waltz, Junior's Wailing, Rock'n Roll Music, Oh Carol, Bye Bye Johnny.
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Marie
Admin
avatar

Nombre de messages : 15488
Date d'inscription : 17/08/2007
Age : 61
Localisation : Meuse (55)

MessageSujet: Re: 2002 remasterisé   Dim 23 Avr - 14:59

Le concert de Paris du 20/10 que j'avais mis en ligne en fin d'année dernière. Un immense souvenir pour moi, ce concert. Un des plus intenses en tous cas.



Revenir en haut Aller en bas
figureofeight

avatar

Nombre de messages : 774
Date d'inscription : 14/08/2008
Age : 51
Localisation : st thégonnec

MessageSujet: Re: 2002 remasterisé   Mer 26 Avr - 0:05

Oh la belle et grande année que celle là. Blue for you, Whatever you want et Heavy trafic, ma sainte trinité. A
Revenir en haut Aller en bas
Patrick
Admin
avatar

Nombre de messages : 186682
Date d'inscription : 17/08/2007
Age : 55
Localisation : Moselle 57

MessageSujet: Re: 2002 remasterisé   Mar 2 Mai - 13:15

top3 Bonne période le début des années 2000

_________________
Même si l'on sait où l'on va, il est bon quelques fois de se voir rappeler qu'on est dans la bonne direction...
Revenir en haut Aller en bas
http://patquo.buygoo.net/
quorreze

avatar

Nombre de messages : 23791
Date d'inscription : 20/08/2007
Age : 51
Localisation : ussel 19

MessageSujet: Re: 2002 remasterisé   Jeu 4 Mai - 23:33

Retour au source avec ce "Heavy Traffic".
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: 2002 remasterisé   

Revenir en haut Aller en bas
 
2002 remasterisé
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Qu'on était bien en 2002
» Van Morrison - TB Sheets Remasterisé
» Nguyên Lê : Purple - Celebrating Jimi Hendrix (2002)
» NIRVANA 2002 Recordings 89-91 (Digipack)
» JUKE BOX 2002

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Status Quo le forum francophone :: STATUS QUO :: L'histoire du groupe-
Sauter vers: