Forum francophone dédié au groupe Status Quo
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 1980 remasterisé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Eric

avatar

Nombre de messages : 2158
Date d'inscription : 22/08/2007
Age : 50

MessageSujet: 1980 remasterisé   Dim 5 Mar - 15:04

La première semaine de l’année voit l’album ‘Whatever you want’ toujours classé dans les Charts, à la 53ième place avant de disparaître définitivement, le 19 janvier. Status Quo entame les années 80 fort de 205 semaines passés dans le top albums et 189 dans le top singles, dont la majeure partie a été obtenue entre 1973 et 1979. Pendant ce septennat, le groupe a, toujours, tenu le haut du pavé et résisté aux divers courants musicaux (punk, disco etc …). En bloc, le groupe a toujours su faire face aux attaques perpétuelles d’une presse cherchant la moindre faille, les accusant, notamment de resservir, constamment, le même album sous une pochette différente. Quand cela ne suffit pas, on attaque les membres sur leurs qualités de musiciens. Certes, reconnaissons objectivement, que ce ne sont pas les meilleurs du monde. Mais, Rossi n’est-il pas l’inventeur du solo mélodieux qu’on siffle sous la douche ? Combien de guitaristes rythmiques peuvent tenir la comparaison avec Rick Parfitt ? Alan Lancaster n’est-il pas un bassiste unanimement reconnu pas ses pairs ? Le jeu de Coghlan n’est-il pas unique, carré et fou, à la fois ? Non, les quatre se complètent à merveille … jusqu’à présent, car ce bel édifice commence à prendre l’eau de toute part ! Les disques d’or, les tournées à succès ! Tout ceci n’empêchera pas Status Quo de sombrer. L’implacable logique de l’usure va frapper la formation comme beaucoup d’autres, certes, mais, on pouvait penser que le Quo était un groupe unique de ce point de vue. Hélas, non ! En 1980, la crise au sein de Status Quo, s’amplifie. C’est la dernière année où Bob Young est dans l’entourage du groupe. Son éviction est manigancée par les peux scrupuleux managers. Depuis quatre ans, une bonne partie des recettes passe sous le nez de Francis, Rick, Alan et John. Bien que Lancaster ait mis en garde les autres membres du groupe, c’est surtout en la personne de Bob Young que le management se méfie. ‘Bob et moi sommes passés du statut de meilleurs amis à celui de pires ennemis. Bob était un de ces tours managers qui savaient où chaque penny partait lors d’une tournée et il était très loyal envers nous. Alors, il devait être viré. Soudainement, j’ai commencé à entendre des vilaines choses le concernant, du style qu’il disait que je ne lui donnais pas assez de crédit sur les écritures alors qu’il en était l’auteur principal. Ce que je ne savais pas, c’est que Bob avait également entendu parler de choses désagréables que j’avais apparemment dit de lui. Au début de l’année 1980, Bob est parti. Nous lui avons dit que nous ne voulions plus de lui et qu’il était malade de vouloir nous tuer de la sorte. Ce fut si parfaitement mené que ni lui, ni nous n’avons suspecté la chose’ confie Rossi. Young écarté, le management pourra encore agir plus à sa guise. Alan Lancaster vit définitivement en Australie avec sa femme, Dayle, ce qui complique considérablement les relations dans le groupe. John Coghlan a de plus en plus de mal à assumer la pression. Il n’y a guère plus de communications entre les musiciens, déjà que, sur scène, la tournée 1979 n’a pas été parfaite au point de vue relationnel. Status Quo ne le sait, sans doute, pas encore, mais les années 80 vont marquer le déclin de la maison Quo. Les disques d’or accumulés, l’argent massivement gagné ne pourront rien contre l’implacable logique de la vie d’un groupe qui vit sous les projecteurs depuis maintenant plus de dix ans. Le triptyque ‘Sexe, drogue et rock’n’roll’ va vite conduire la formation vers une profonde désillusion.
Le 7 janvier, ‘Living on an island’ entre dans les Charts allemands pour quinze semaines. Il se classera n°38. C’est dans ce contexte plus reluisant que Status Quo doit produire son dixième album pour Vertigo. C’est un groupe usé et miné par les tensions internes qui se réunit, dès le mois de janvier, au studio Windmill de Dublin pour enregistrer l’album annuel. ‘J’étais en Irlande et, un jour, quelqu’un m’a parlé de ce studio. Alors, nous sommes allés le visiter et lorsque le moment fut venu d’enregistrer l’album, ça m’a paru le bon endroit pour le faire’ affirme Rossi. Dans un premier temps, Parfitt doit rejoindre Rossi, lequel est déjà présent à Dublin, en compagnie de Frost. Coghlan, Lancaster et Bown doivent les rejoindre un peu plus tard. ‘Le voyage à Dublin fut un véritable cauchemar. Je m’étais levé très tard et devais conduire comme un fou pour être à l’aéroport à temps. D’Allemagne, je devais rejoindre l’aéroport d’Amsterdam où je devais prendre un vol direct pour Dublin alors que Marietta, avec les enfants, devait prendre, avec la voiture, le ferry pour rentrer à Londres. Je suis arrivé à l’aéroport et découvert que mon vol avait été annulé. J’étais seul, Marietta était repartie. J’avais énormément de bagages avec moi, guitares, valises, même un ampli. A l’époque, il n’y avait pas de téléphones portables pour demander à Marietta de revenir. Je ne savais pas quoi faire’. Après s’être renseigné auprès d’une hôtesse, Rick se fit dire que le prochain vol pour Dublin était complet. La charmante employée lui déclara que le seul moyen d’être à Dublin dans la journée était de louer un jet privé. ‘Mais, naturellement, quelqu’un comme vous ne peut se le permettre, me dit-elle, le groupe était énorme en Allemagne mais moins aux Pays-Bas et elle ne m’a pas reconnue’. Finalement, Parfitt optera, à prix d’or, pour le jet le plus rapide et rejoindra Dublin en moins d’une heure. Le champagne coulant à flot, c’est un Parfitt passablement éméché qui est accueilli par Rossi à l’aéroport de Dublin. Titubant à son arrivée au studio, Francis lui offrira une ligne de cocaïne pour le remettre en forme. C’est en ces moments difficiles que débutera l’enregistrement du nouvel album. L’ingénieur du son John Eden est engagé pour le co-produire mais aussi pour servir de médiateur dans les divergences qui peuvent surgir surtout entre Alan et Francis. Pip Williams a, lui, disparu. ‘Il a fait de l’excellent boulot en nous évitant de nous installer dans la routine mais il était temps pour un nouveau changement’ souligne Parfitt. Le groupe ne peut plus produire lui-même ses albums, les différences entre les musiciens étant trop importantes. De plus, depuis un petit moment, Rossi se sent enfermé dans le style de musique du Quo : Du boogie, encore du boogie, toujours du boogie. Il aimerait bien évoluer mais il sait que Parfitt et surtout Lancaster n’aimeraient pas trop changer. Les premières séances sont difficiles, le courant ne passant plus entre Rossi, Parfitt, Lancaster et Coghlan. Les deux derniers désapprouvent la production. Les titres ont, majoritairement, été écrits, lors de la période d’inactivité de la seconde moitié de l’année 1979. Francis Rossi nous explique comment il travaille, dorénavant sur ses compositions. ‘En fait, je cherche, en premier, une mélodie ou une suite d’accords puis je travaille sur les paroles. J’ai, quelquefois, essayé l’inverse mais ça ne fonctionnait pas. Dans le monde du rock, les paroles et la musique doivent être basiques. On écrit pas pour un récital classique d’un orchestre philharmonique’. Dans les années précédentes, une bonne partie était écrite en tournée ou pendant quelques sommaires interruptions mais les chansons étaient connues avant de les enregistrer en studio. Elles étaient discutées et jouées, lors de bœufs, élaborées dans un esprit de groupe. Cette fois, la donne est différente. Personne ne connaît les titres des autres et pas question de les élaborer ensemble. Parfitt se fait plus discret mais chacun sait qu’il n’est pas pleinement satisfait des séances d’enregistrement, Rossi s’imposant de plus en plus comme le leader du groupe. ‘Je n’ai pas aimé les sessions de Dublin. Je savais pourtant qu’elles étaient nécessaires. J’aime bien le 33 tours mais c’est moi que je n’aimais pas à l’époque. Je cherchais une issue, une relaxation pour arrêter de me détruire chaque jour et chaque nuit, où je passais la plupart du temps à boire’ souligne Parfitt. Pourtant, le groupe cherche à se régénérer, à se bonifier semble t-il mais les discussions établies dans un climat détestable, n’aboutissent pas. ‘Nous ne pouvions pas jouer la même chose, tout le temps. Nous cherchions une autre approche mais toujours dans notre style. Nous voulions jouer notre musique d’une manière plus sophistiquée. Nous ne voulions pas devenir esclave de notre son. Notre souhait était de revenir avec un meilleur Status Quo’ affirme Lancaster.
Pourtant, l’approche de la prochaine tournée devrait réunifier tout ce petit monde. En effet, le groupe n’a pas joué ensemble depuis le 1er juillet 1979 et a, rarement, passé autant de temps sans donner quelques représentations. Status Quo, qui a toujours été unanimement reconnu comme un phénoménal groupe de scène, ne foulerait-il plus les planches ? Mais, le 11 février, suite à des examens médicaux, les médecins décèlent des problèmes au ménisque d’un genou et lui imposent trois mois de repos ! Pourtant, trois jours auparavant, le groupe avait interrompu ses répétitions pour participer, en tant qu’invité spécial, au festival de San Rémo. Diffusée par la Raï et regardée par plus de 35 millions d’Italiens, la prestation du groupe engendre une hausse sensible de la vente de disques surtout le single ‘Whatever you want’ qui se hisse, alors, à la 13ième place des ventes de disques, en Italie. Dans la foulée, preuve de l’impact de l’émission, l’album ‘Whatever you want’ est le premier disque d’or du groupe en Italie. La remise officielle devait avoir lieu au mois de juillet où le groupe devait participer à deux shows télévisés. Ce sera annulé pour les raisons que l’on sait. Sur l’insistance de Marietta, Rick transforme la salle de billard de sa luxueuse demeure en studio d’enregistrement. ‘Pour l’avoir plus souvent avec moi’ précise t-elle.
Les problèmes de santé de Parfitt font donc avorter la tournée française de 11 dates qui devait commencer le 1er mars à Lille. La tournée allemande sera elle aussi annulée. Pas de concerts pour Status Quo en ce début d’année ce qui ne contribue pas à un rapprochement des quatre musiciens. John Coghlan vit mal ce repos forcé. ‘Ce fut une période très ennuyeuse pour moi et j’avais le sentiment qu’une petite tournée aurait pu m’aider. A cette époque, j’écoutais beaucoup de groupes et pensais que j’aimerais faire ce qu’ils faisaient’. Il exploite donc cette période de oisiveté pour tourner avec Diesel band auquel s’est joint temporairement Bob Young et Andy Bown. Le groupe se produit, entre autres, au Marquee club de Londres, le 28 mars et donne quelques concerts dans les îles du Channel. Et John se sent bien avec son groupe, vraiment bien, chose qui n’est plus le cas avec Status Quo ! Vertigo en profite pour sortir une compilation, ‘12 gold bars’, le 14 mars. Alors que l’industrie du disque commence à sentir les effets de la récession, il est l’objet d’une campagne publicitaire sans précédent et disposant d’un budget avoisinant les 2,5 millions de francs, cet album, entre dans les Charts le 22, se classera n°3 et y séjournera 48 semaines. Il est proclamé disque d’or, le 11 avril soit moins d’un mois après sa sortie. Un succès exceptionnel pour “ 12 gold bars ” qui contient, il faut dire, les plus grands hits de Status Quo de 1972 à 1979. A signaler également que l’album a pu bénéficier de spots publicitaires télévisés, en Angleterre du 26 mars au 11 avril. Une cassette vidéo promotionnelle de quarante minutes est éditée. Elle regroupe des clips vidéos et des passages télés. Elle n’est éditée qu’en six exemplaires (Une pour chacun des cinq musiciens et une pour Johnson). Nous ne sommes pas encore à l’époque du magnétoscope à tout va, encore moins à celle du DVD. La sortie de la compilation a pour effet d’accentuer les bruits de dissolution du groupe. ‘C’est toujours pareil. Si tu sors une compilation, tout le monde pense que tu vas te séparer la semaine suivante. Rien n’est aussi éloigné de la vérité et nous ne faisons pas attention à tout ça’ analyse Rick. ‘Nous n’en n’avons pas encore, honnêtement, assez. Il reste tant à faire. L’idée de faire des albums solo nous a effleuré l’esprit mais nous ne voulons pas nous détourner de Status Quo. Quand, éventuellement, Quo arrivera à la fin, ce qui n’est pas pour demain, alors nous devrons faire autre chose, mais pas en ce moment. Je pense que si nous nous séparons, une grande partie de nos fans sera bouleversée et ce sont des gens si dévoués’ renchérit-il ! Est-ce cette peur qui fera que Glen Burton, un fan du groupe se fera rebaptiser Francis Rossi ? Le 14 avril, ’12 gold bars’ entre dans les Charts allemands, y restera quinze semaines et se classera n°19. La compilation est même classée n°1 chez Melody Maker et n°2 chez New Musical Express.
En mai, après avoir pris ses trois mois de repos, Rick retourne avec les autres au studio de Dublin pour poursuivre l’enregistrement de l’album. Mais, les différences ne se sont pas estompées, chacun voulant imposer aux autres ses propres idées, sa manière de voir les choses, en bref d’imposer sa propre direction musicale. De plus, John Eden, l’ingénieur du son et co-producteur, avouera plus tard que son entente avec Alan Lancaster est difficile. Pourtant, le groupe profite de sa présence en studio pour enregistrer les titres du prochain album “ Never too late ”. Seize morceaux sont mis en boîte (9 pour Just supposin et 7 pour Never too late auquel le groupe ajoutera plus tard, ‘Something ‘bout you baby I like’ et ‘Carol’‘Nous avons enregistré un nouvel album et bénéficié de plus de temps pour écrire de nouvelles chansons et nous sommes sur le point d’enregistrer un autre disque. Nous étions installés dans un constant mouvement qui consistait à tourner, enregistrer puis tourner de nouveau. Nous avons voulu rompre avec cette routine. Maintenant, nous nous sentons revigorés et ça se sent dans notre matériel. Nous sentons que notre écriture s’est améliorée et c’est super, lorsque tu enregistres un album, d’avoir à choisir parmi une multitude de titres sans être limité par le fait d’en avoir juste assez’ explique Rossi.
Colin Johnson, de son côté, met à profit cette période d’inactivité pour négocier un nouveau contrat de trois ans, de distribution en Amérique du Nord. La nouvelle compagnie de disques responsable de la distribution aux Etats-Unis, est Riva Records. Au milieu du mois de mai, Johnson part donc aux Etats-Unis en compagnie de Francis Rossi, Rick Parfitt et Andy Bown pour remixer l’album “ Whatever you want ” qui se rebaptisera “ Now hear this ” pour le marché américain. C’est au cours de ce séjour que les membres sont pris à partis par une manifestation d’étudiants noirs à Miami. ‘C’était comme dans un film d’horreur. Ils ont entouré la voiture, tapé dedans et essayé de casser les vitres. La seule chose qui nous ait sauvé la vie est la Cadillac parce qu’elle est très solide.’ souligne Rossi. Lancaster et Coghlan ne se sentant pas concernés par ce projet, Parfitt et Rossi, une fois de plus, assurent seuls la promotion du groupe. Alors que la participation des autres à l’élaboration de l’album est terminée au début de l’été seul, Francis retournera en studio afin de parfaire ses solis de guitare. Au mois de juillet, le single ‘Living on an island’ sort aux Etats-Unis suivi par ‘Now hear this’, le mois suivant. ‘Living on an island’, aux résonances, mi country mi ballade, avec guitares sèches en avant façon Eagles, semble taillé pour rencontrer un certain succès outre atlantique. Tout le monde y croit, du groupe, au management en passant par la maison de disques. Malheureusement, une fois de plus, les radios ne répondant pas présentes, ces productions sombrent corps et âmes. Pour les States, les années 80 ne s’annoncent guère meilleures que les années 70. ‘On a eu une attitude totalement nulle par rapport aux Etats-Unis. Et puis, on a souffert de problèmes de marketing, de management … On a négligé plein d’aspects’ explique Rossi.
Au début de l’été, Status Quo songe sérieusement à mettre sur pied une nouvelle tournée, en Europe. En septembre et octobre, il est envisagé de visiter la France et l’Allemagne. L’Angleterre suivra. Pourtant des rumeurs de plus en plus persistantes de séparations voient le jour. D’ailleurs, chez lui, Rick Parfitt passe son temps au téléphone devant répondre à un déluge d’appels émanant d’un nombre incalculable de fans s’inquiétant sur l’avenir du groupe. Mais le 11 Août, Heïdi, la petite fille de Rick Parfitt, meurt noyée dans la piscine de la demeure familiale. Rick se met alors à boire énormément et à se droguer d’une manière inconsidérée pour oublier. Il est incapable de travailler. Néanmoins, l’amitié qui le lie à Francis se trouve renforcée dans cette dure épreuve creusant encore un peu plus le fossé entre les deux guitaristes et les autres. Tout projet de tournée est alors définitivement abandonné. Parfitt erre comme un fantôme. “ Perdre un enfant est quelque chose qu’on ne peut pas traduire avec des mots, seuls les parents ayant vécu un tel drame savent ce que je ressens. Ce fut un accident dont personne n’est véritablement responsable. Je croyais Heïdi avec Marietta et elle pensait qu’elle était avec moi. Dans un premier temps, j’ai voulu mourir moi aussi. ” explique le guitariste rythmique.
La sortie de l’album “ Just supposin’  ” le 17 octobre rassure les fans d’autant plus qu’il est d’une excellente facture. Toutefois la critique musicale ne l’épargne pas jugeant la production trop arrangée et reprochant à Status Quo d’avoir perdu son énergie. Il est aisé de remarquer que le groupe a perdu son identité musicale. C’est un album varié, trop varié peut-être.
Malgré ça, “ Just supposin’ ” entre dans les Charts le 25 octobre pour 18 semaines. Il culminera à la 4ième place. “ What you’re proposing ”, le premier single qui en est extrait sort le 3 octobre, entre dans les Charts, le 11 à la 27ième place. Ce sera tout bonnement, en Angleterre, le single le plus vendu de toute la carrière du Quo et celui qui se vendra le plus rapidement ! (jusqu’à ‘In the army now’ bien entendu). Francis nous en raconte son élaboration : ‘Je connaissais un gars qui venait me rendre visite, de temps de temps. Il fabriquait des guitares un peu farfelues et avait fini par m’en vendre quelques unes. J’ai rapidement réalisé qu’il m’appelait uniquement lorsqu’il avait une nouvelle guitare à fourguer. Il essayait de trouver un pigeon, quoi ! Il est revenu, un soir, et m’a vendu une nouvelle guitare, seulement, ce soir-là, quelque chose d’étrange s’est passé. Alors qu’il partait, il a commencé à attirer mon attention sur quelques projets dans lesquels il était impliqué et aurait pu utiliser quelques soutiens financiers mais ça n’avait vraiment pas l’air sincère alors j’ai secoué ma tête et tenté de le foutre dehors, il est alors devenu agressif et m’a filé beaucoup de fil à retordre. Lorsque j’ai finalement réussi à m’en débarrasser, j’étais tellement en colère que je me suis assis avec cette guitare qu’il venait de me fourguer et commencé à gratter violemment. C’est de cette manière qu’est né le riff de ‘What you’re proposing’. Bernie est venu, le lendemain, et, dans ma cuisine, en dix minutes, nous avons écrit les paroles. Un des titres que j’ai écrit le plus rapidement et un de nos plus gros succès !’. Status Quo effectue sa première apparition de l’année à Top of the Pops, le 9 octobre et interprète ‘What you’re proposing’. La semaine suivante, il fait un bond vertigineux pour atteindre la 5ième place puis la 4ième, le 25 octobre. Deux jours avant, le groupe l’interprète, à nouveau, à Top of the Pops puis, à nouveau, le 6 novembre. C’est l’une des dernières apparitions de Coghlan, avec Status Quo, à cette émission. Le fait de se rendre au studio de la B.B.C ne lui pose aucun problème. ‘Lorsque je devais participer à Top of the Pops, il y avait un avion privé qui venait me chercher à l’aéroport de l’île de Man puis une voiture m’acheminait vers le studio’. La belle vie, quoi ! Finalement, ‘What you’re proposing’ culmine, deux semaines, à la 2ième place, du 2 au 16 novembre. La face B est l’instrumental ‘A B blues’, issu de bœufs que le groupe avait l’habitude de jouer en studio.‘Avec ‘What you’re proposing’ n°2, le groupe fut inondé par les demandes pour apparaître à la télé et aux radios. J’ai alors donné mon accord pour aider à la promotion du single, pendant deux semaines. Je n’aurais pas dû revenir si tôt mais il n’y avait pas d’autres manières de promouvoir ce single. Je me vois encore caracoler lors de Tops of the Pop, sur cet air très rythmé mais la seule chose que je faisais, c’était de penser à Heïdi. Je ne pense pas avoir souri une seule fois pendant cette campagne’. Avoue Rick, lequel apparaît, sur le clip officiel, avec quelques kilos en trop et un visage ravagé par les excès en tout genre. Le 25 novembre, BPI, l’organisme anglais chargé de donner les distinctions concernant les ventes de disques, en Angleterre, officialise ‘Just supposin’, disque d’or. C’est le onzième du groupe ! Pas mal, onze disques en or en sept ans !
Le 28 novembre sort le double single “ Lies/Don’t drive my car ”. Il entre dans les Charts le 6 décembre, à la 36ième place et se classera n°11 en janvier 1981. Il y restera 10 semaines.
Le titre ‘The wild Ones’ écrit par Lancaster est composé pour un remake du film du même nom dont l’acteur principal fut Marlon Brando. Rossi, Parfitt, Lancaster et Coghlan devaient apparaître au début du film chevauchant des motos. Malheureusement, ce projet ne vit pas le jour. Discographiquement parlant, ‘Just supposin’ en chiffre brut de vente devient l’album le plus vendu depuis ‘On the level’.
Pour la première fois depuis 1962, Status Quo ne donne aucun concert au cours d’une année. ‘D’une certaine manière, je suis l’instigateur de cette décision bien qu’il y ait eu plusieurs autres facteurs. Mais il y avait une raison, à l’intérieur du groupe, qui fut déterminante c’est que nous n’avions pas de bonnes sensations pour effectuer une tournée. Simple !’. souligne Rossi. Lancaster, de son côté semble aussi satisfait de prendre une année sabbatique. ‘J’avais ma petite fille à m’occuper et nous avions toute notre vie pour être ensemble, alors, après tout, ne pas tourner n’était pas une si mauvais idée que ça’. Affirme t-il. Aucun pays, pas même l’Angleterre ne verra le Quo sur scène en cette année ce qui entraîne un profond désaccord avec la maison de disques, ces derniers reprochant au groupe de ne pas vouloir promouvoir “ Just Supposin’ ”. Néanmoins, Status Quo est heureux de faire remarquer qu’un album peut se vendre sans tournée promotionnelle. ‘Il y avait une chose que nous avions à prouver et je crois qu’il était temps de le faire. Notre maison de disques avait toujours maintenu que nous devions effectuer une tournée pour vendre nos albums et moi, je pensais que c’était faux. Alors nous avons enregistré et réalisé l’album sans faire de tournée et avons attendu pour voir ce que ça donnait. Et ça a abouti plutôt bien’ affirme Rossi. Le 21 décembre, ‘What you’re proposing’ achève ses onze semaines de présence dans le top singles, à la 72ième place alors qu’il est classé n°31 dans le classement annuel. Status Quo est proclamé 25ième artiste dans le classement annuel des Charts allemands, pour cette année 80, pour avoir passé dix semaines au top 10 alors que ‘What you’re proposing’ est lui, n°24.
L’année 1980 est, en Angleterre, la plus prolifique au niveau des ventes de disques. Plus de deux millions de disques seront écoulés. Mais, à l’intérieur du groupe, le temps est aux interrogations. ‘Je crois que c’était le moment où nous devions tout changer, matériel, équipe, équipement, tout. Nous voulions être prêts pour revenir et provoquer une détonation lorsque nous serions à nouveau sur la route’ déclare Parfitt. Malheureusement, la cocaïne fait partie intégrante de la vie du groupe, dorénavant. Les effets de cette drogue, à court terme sont : Euphorie, énergie, vigilance. Par contre, lors de prise de fortes doses, le drogué peut devenir violent. Les effets à long terme sont : Agitation, excitabilité extrême, insomnie, méfiance, hallucinations et illusions. A la lecture de ces symptômes, il n’est pas difficile d’imaginer la vie difficile de Rossi, Parfitt ou encore Lancaster tant personnelle que professionnelle. Devant les ventes catastrophiques de ‘Now hear this’, Riva Records décide de jeter l’éponge. Il faudra attendre neuf ans pour voir un nouvel album de Quo sortir aux Etats-Unis. A la fin de l’année, Rossi redonne espoir aux fans et évoque une future tournée. ‘Pour une tournée, nous ne serons pas prêt avant février ou mars de l’an prochain. Il y avait une époque où nous semblions être toujours sur la route mais maintenant, nous voulons être capable de présenter un show mémorable et ça prend beaucoup de temps et d’argent. Nous ne faisons rien jusqu’à Noël mais après, j’espère que nous allons faire quelques trucs ensemble. Ce n’est pas forcément une bonne chose de ne pas promouvoir l’album par une tournée mais je suis curieux de voir ce qui va se passer avec cette production sans nous sur la route’. Le groupe ne semble pas se soucier de l’aspect financier de son refus de tourner et pour cause : Les ventes de disques, en cette année 1980, apporte de confortables revenus. La maison de disques leur distribue, rien que pour cette année, la bagatelle de 797.404 £ soit environ 8 millions de francs à partager entre les quatre. La non fréquentation des fans, en cette année’ est, cependant, difficile à supporter pour le groupe. ‘Lorsque le public a commencé à taper des pieds et battre les mains, nous avons réalisé ce qu’il voulait alors nous avons composé à partir des riffs qu’ils aimaient. Ils nous ont inspiré la plupart de nos titres. C’est pour ça qu’on nous surnomme ‘le groupe du peuple’. Nous avons pour habitude de partager un verre avec eux, assis au bar, et de discuter’ précise Lancaster. Rossi, également, y va de sa petite phrase. Mais, misogyne, le père Francis ? ‘Nous sommes un groupe qui a plutôt séduit les gars. C’est mieux car les filles sont trop changeantes. Elles rompent leur fidélité trop rapidement. Nous le savons bien car lorsque nous avons débuté, on avait un public féminin et ça ne nous a amené nulle part. Mais si un type aime un groupe, il est fidèle pour toujours’.




01/03. Lille (France) annulé, problèmes de genou de Parfitt
02/03. Rouen, Parc des expositions (France) annulé, problèmes de genou de Parfitt
03/03. Nantes, La Beaujoire (France) annulé, problèmes de genou de Parfitt
04/03. Bordeaux, Parc des expositions (France) annulé, problèmes de genou de Parfitt
05/03. Toulouse (France) annulé, problèmes de genou de Parfitt
07/03. Marseille, Parc Chanot (France) annulé, problèmes de genou de Parfitt
08/03. Nice, théâtre de la Verdure (France) annulé, problèmes de genou de Parfitt
11/03. Strasbourg, Hall Rhénus (France) annulé, problèmes de genou de Parfitt
12/03. Nancy (France) annulé, problèmes de genou de Parfitt
13/03. Reims (France) annulé, problèmes de genou de Parfitt
14/03. Dijon (France) annulé, problèmes de genou de Parfitt
15/03. Munich, Basketballhalle (Allemagne) annulé, problèmes de genou de Parfitt
16/03. Kassel, Eissporthalle (Allemagne) annulé, problèmes de genou de Parfitt
18/03 Ludwigshafen, Friedrich-Ebert-Halle (Allemagne) annulé, problèmes de genou de Parfitt
20/03 Cologne, Sporthalle (Allemagne) annulé, problèmes de genou de Parfitt
21/03 Düsseldorf, Philipshalle (Allemagne) annulé, problèmes de genou de Parfitt
22/03 Nuremberg, Hemmerleinhalle (Allemagne) annulé, problèmes de genou de Parfitt
23/03 Hof, Freiheitshalle (Allemagne) annulé, problèmes de genou de Parfitt
25/03 Münster, Münsterlandhalle (Allemagne) annulé, problèmes de genou de Parfitt
27/03 Brême, Stadthalle (Allemagne) annulé, problèmes de genou de Parfitt
29/03 Hambourg, Ernst-Merck-Halle (Allemagne) annulé, problèmes de genou de Parfitt
30/03 Berlin, Deutschlandhalle (Allemagne) annulé, problèmes de genou de Parfitt
31/03 Munich, Olympiahalle (Allemagne) annulé, problèmes de genou de Parfitt
01/04 Russelheim, Walter-Kobel-Halle (Allemagne) annulé, problèmes de genou de Parfitt
03/04 Wolfsbourg, Stadthalle (Allemagne) annulé, problèmes de genou de Parfitt
05/04 Sindelfingen, Stadthalle (Allemagne) annulé, problèmes de genou de Parfitt
06/04 Fribourg, Stadthalle (Allemagne) annulé, problèmes de genou de Parfitt
07/04 Essen, Grugahalle (Allemagne) annulé, problèmes de genou de Parfitt
Revenir en haut Aller en bas
quorreze

avatar

Nombre de messages : 23791
Date d'inscription : 20/08/2007
Age : 51
Localisation : ussel 19

MessageSujet: Re: 1980 remasterisé   Dim 5 Mar - 15:10

top3
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Marie
Admin
avatar

Nombre de messages : 15488
Date d'inscription : 17/08/2007
Age : 61
Localisation : Meuse (55)

MessageSujet: Re: 1980 remasterisé   Lun 6 Mar - 11:29

Tout dans les genoux ! Comme les hérons.
Revenir en haut Aller en bas
Patrick
Admin
avatar

Nombre de messages : 186683
Date d'inscription : 17/08/2007
Age : 55
Localisation : Moselle 57

MessageSujet: Re: 1980 remasterisé   Lun 6 Mar - 13:22

Superbe!

_________________
Même si l'on sait où l'on va, il est bon quelques fois de se voir rappeler qu'on est dans la bonne direction...
Revenir en haut Aller en bas
http://patquo.buygoo.net/
quorreze

avatar

Nombre de messages : 23791
Date d'inscription : 20/08/2007
Age : 51
Localisation : ussel 19

MessageSujet: Re: 1980 remasterisé   Lun 6 Mar - 22:41

Je prends du retard ! Pas encore eu le temps de te lire .
Revenir en haut Aller en bas
Eric

avatar

Nombre de messages : 2158
Date d'inscription : 22/08/2007
Age : 50

MessageSujet: Re: 1980 remasterisé   Mar 7 Mar - 7:57

quorreze a écrit:
Je prends du retard  ! Pas encore eu le temps de te lire .

OK, je ralentis !!! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
jack17

avatar

Nombre de messages : 3666
Date d'inscription : 07/10/2007
Age : 53
Localisation : Valais, Suisse

MessageSujet: Re: 1980 remasterisé   Mar 7 Mar - 20:09

c'est bien Eric , comme maintenant tu es au même niveau (album) que le titre par titre par J-M, sacrée cohérence ce forum ! top1
Revenir en haut Aller en bas
http://www.myspace.com/jack17music
Eric

avatar

Nombre de messages : 2158
Date d'inscription : 22/08/2007
Age : 50

MessageSujet: Re: 1980 remasterisé   Mar 7 Mar - 20:45

jack17 a écrit:
c'est bien Eric , comme maintenant tu es au même niveau (album) que le titre par titre par J-M, sacrée cohérence ce forum ! top1

yeahhh Et on ne s'est pas donné le mot !!!
Revenir en haut Aller en bas
quorreze

avatar

Nombre de messages : 23791
Date d'inscription : 20/08/2007
Age : 51
Localisation : ussel 19

MessageSujet: Re: 1980 remasterisé   Mar 7 Mar - 22:58

top3
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Marie
Admin
avatar

Nombre de messages : 15488
Date d'inscription : 17/08/2007
Age : 61
Localisation : Meuse (55)

MessageSujet: Re: 1980 remasterisé   Mer 8 Mar - 8:54

Le hasard fait bien les choses. Et c'est aussi une bonne idée !
Revenir en haut Aller en bas
Eric

avatar

Nombre de messages : 2158
Date d'inscription : 22/08/2007
Age : 50

MessageSujet: Re: 1980 remasterisé   Mer 8 Mar - 9:47

Jean-Marie a écrit:
Le hasard fait bien les choses. Et c'est aussi une bonne idée !

J'ai suivi l'idée de notre ami Quorreze yeahhh
Revenir en haut Aller en bas
Eric

avatar

Nombre de messages : 2158
Date d'inscription : 22/08/2007
Age : 50

MessageSujet: Re: 1980 remasterisé   Sam 11 Mar - 15:33

Discographie 1980 :

03/10 : What you're proposing
n°2 en Angleterre (disque d'argent)
n°10 en France
n°3 en Allemagne
n°3 en Suède
n°62 en Australie
n°4 en Autriche
n°4 en Norvège
n°4 aux Pays-Bas
n°2 en Suisse
n°7 en Belgique
n°10 en Nouvelle-Zélande
n°2 en Irlande
n°2 au Portugal
n°3 en Espagne
n°14 au Zimbaboué
n°4 en Israël
n°5 en Islande


28/11 : Lies/Don't drive my car
n°11 en Angleterre (disque d'argent)
n°38 en Allemagne
n°9 en Autriche
n°35 aux Pays-Bas
n°12 en Belgique
n°10 en Irlande
n°25 en Israël


14/03 : Twelve gold bars (compilation)
n°3 en Angleterre (disque de platine)
n°14 en France
n°19 en Allemagne
n°4 en Suisse (disque d'or)
n°2 en Australie (disque d'or)
n°22 en Norvège
n°26 aux Pays-Bas
n°67 en Irlande
n°3 en Belgique


17/10 : Just supposin (album)
n°4 en Angleterre (disque d'or)
n°10 en France (disque d'or)
n°14 en Allemagne
n°3 en Suisse (disque d'or)
n°26 en Suède
n°34 en Australie
n°6 en Autriche
n°22 en Norvège
n°6 aux Pays-Bas (disque d'or)
n°5 en Belgique
n°7 en Espagne (disque d'or)


1980 ? Peut-être la plus belle année discographique de Status Quo, non ?









Revenir en haut Aller en bas
Jean-Marie
Admin
avatar

Nombre de messages : 15488
Date d'inscription : 17/08/2007
Age : 61
Localisation : Meuse (55)

MessageSujet: Re: 1980 remasterisé   Dim 12 Mar - 9:12

La plus fournie, probablement yesyes
Revenir en haut Aller en bas
quorreze

avatar

Nombre de messages : 23791
Date d'inscription : 20/08/2007
Age : 51
Localisation : ussel 19

MessageSujet: Re: 1980 remasterisé   Dim 12 Mar - 10:02

Meme le "twelve gold bars" disque d'or .
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Marie
Admin
avatar

Nombre de messages : 15488
Date d'inscription : 17/08/2007
Age : 61
Localisation : Meuse (55)

MessageSujet: Re: 1980 remasterisé   Dim 12 Mar - 10:23

Il était bien distribué à l'époque.
Revenir en haut Aller en bas
Eric

avatar

Nombre de messages : 2158
Date d'inscription : 22/08/2007
Age : 50

MessageSujet: Re: 1980 remasterisé   Dim 12 Mar - 11:37

quorreze a écrit:
Meme le "twelve gold bars" disque d'or .

Oui, par contre, pas en France, étonnant car placé entre Whatever you want et Just supposin, distingués tous les 2.
Revenir en haut Aller en bas
jack17

avatar

Nombre de messages : 3666
Date d'inscription : 07/10/2007
Age : 53
Localisation : Valais, Suisse

MessageSujet: Re: 1980 remasterisé   Dim 12 Mar - 13:31

"Twelve gold bars" a profité du fort succès de l'album W. You Want et du single "What You're Proposing" fraichement sorti et qui passait souvent en radio et TV a l'époque!
Revenir en haut Aller en bas
http://www.myspace.com/jack17music
figureofeight

avatar

Nombre de messages : 774
Date d'inscription : 14/08/2008
Age : 51
Localisation : st thégonnec

MessageSujet: Re: 1980 remasterisé   Mar 14 Mar - 8:00

Je prends du retard dans ma lecture favorite moi aussi. Passionnant Eric, comme toujours. Juste un avis de batteur concernant John et ses qualités de batteur, excellente frappe et son, super tempo, technique et musicalité, mais à mon avis très limitées. Comparé aux grands batteurs rock de l'époque, je pense entre à la créativité de Bonham par exemple, j'ai parfois eu du mal avec notre Coghlan. Certains morceaux du Quo, sont pour cette raison, quasi pénible à écouter. Je pense de toute façon que la place de la batterie a toujours été le parent pauvre du groupe et que Francis, bizarrement n'a jamais voulu, souhaité ou trouvé, un batteur créatif.
Bon après, je précise à nouveau, que ce n'est qu'un avis de batteur, mais que définitivement pour moi, même si le Quo reste mon groupe favori, il n'aura jamais atteint la perfection. C'est ma plus grande frustration avec ce groupe.
Revenir en haut Aller en bas
Eric

avatar

Nombre de messages : 2158
Date d'inscription : 22/08/2007
Age : 50

MessageSujet: Re: 1980 remasterisé   Mar 14 Mar - 9:48

figureofeight a écrit:
Je prends du retard dans ma lecture favorite moi aussi. Passionnant Eric, comme toujours. Juste un avis de batteur concernant John et ses qualités de batteur, excellente frappe et son, super tempo, technique et musicalité, mais à mon avis très limitées. Comparé aux grands batteurs rock de l'époque, je pense entre à la créativité de Bonham par exemple, j'ai parfois eu du mal avec notre Coghlan. Certains morceaux du Quo, sont pour cette raison, quasi pénible à écouter. Je  pense de toute façon que la place de la batterie a toujours été le parent pauvre du groupe et que Francis, bizarrement n'a jamais voulu, souhaité ou trouvé, un batteur créatif.
Bon après, je précise à nouveau, que ce n'est qu'un avis de batteur, mais que définitivement pour moi, même si le Quo reste mon groupe favori, il n'aura jamais atteint la perfection. C'est ma plus grande frustration avec ce groupe.

Je te rejoins, parfaitement, sur ce point ... d'ailleurs, Coghlan, lui-même, ne s'est jamais considéré comme un batteur avec une grande technicité. Je le préfère, quand même, à Kircher ou Rich mais en ton en dessous de Lettley.
Revenir en haut Aller en bas
figureofeight

avatar

Nombre de messages : 774
Date d'inscription : 14/08/2008
Age : 51
Localisation : st thégonnec

MessageSujet: Re: 1980 remasterisé   Mar 14 Mar - 19:46

Tout à fait d'accord avec toi Eric pour la technique de Matt, mais je pense que Francis a toujours souhaité des batteurs maitrisables par lui et uniquement sélectionnés pour ses goûts en matière de production. Un très grand batteur avec une personnalité musicale développée, ça ramène forcément sa fraise et ça a des exigences. Peu aurait accepté avec tant d'abnégation de ne faire que de "l'accompagnement" ou de servir de métronome.
Revenir en haut Aller en bas
Eric

avatar

Nombre de messages : 2158
Date d'inscription : 22/08/2007
Age : 50

MessageSujet: Re: 1980 remasterisé   Mar 14 Mar - 19:59

figureofeight a écrit:
Tout à fait d'accord avec toi Eric pour la technique de Matt, mais je pense que Francis a toujours souhaité des batteurs maitrisables par lui et uniquement sélectionnés  pour ses goûts en matière de production. Un très grand batteur avec une personnalité musicale développée, ça ramène forcément sa fraise et ça a des exigences. Peu aurait accepté avec tant d'abnégation de ne faire que de "l'accompagnement" ou de servir de métronome.

Oui, tu as raison, c'est pour ça que c'est Kircher qui fut sélectionné, en 1982. Il ne faut pas oublier que c'est Rossi qui avait son numéro de téléphone dans son carnet d'adresse. je me suis toujours demandé pourquoi ? Prévision de sa part ?
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Marie
Admin
avatar

Nombre de messages : 15488
Date d'inscription : 17/08/2007
Age : 61
Localisation : Meuse (55)

MessageSujet: Re: 1980 remasterisé   Mer 15 Mar - 8:03

Ils avaient déjà bossé ensemble. Et comme dit l'adage " Gouverner, c'est prévoir" .
Revenir en haut Aller en bas
Eric

avatar

Nombre de messages : 2158
Date d'inscription : 22/08/2007
Age : 50

MessageSujet: Re: 1980 remasterisé   Dim 26 Mar - 17:50

Chiffres divers de l'année 1980 :

'What you're proposing' est la 31ième vente de singles, en Angleterre, avec 401.000 exemplaires vendus.
'12 gold bars' est la 14ième vente d'albums, en Angleterre
'Just supposin' est la 67ième vente d'albums, en Angleterre
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: 1980 remasterisé   

Revenir en haut Aller en bas
 
1980 remasterisé
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» LP - Delegation II - 1980
» Photos de Frédéric Brassart - Montreuil/Mer, 2 août 1980
» Photos de Marcel Huckel - Strasbourg 8 février 1980
» Journey To The One (1980)
» Van Morrison - TB Sheets Remasterisé

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Status Quo le forum francophone :: STATUS QUO :: L'histoire du groupe-
Sauter vers: