Forum francophone dédié au groupe Status Quo
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Petite et grande histoire du Quo - 1973

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jean-Marie
Admin
avatar

Nombre de messages : 15436
Date d'inscription : 17/08/2007
Age : 61
Localisation : Meuse (55)

MessageSujet: Petite et grande histoire du Quo - 1973   Ven 2 Mai - 10:09

1973



Le mois de décembre de l’année précédente a vu la sortie de " Piledriver ". Status Quo va t’il concrétiser tous les espoirs que sa nouvelle maison de disques, Vertigo, a placé en lui. Le mois de janvier est un mois décisif pour le groupe car un album et un single tous neufs sont sur le marché. La promotion est à la hauteur des espérances. De pleines pages de la presse sont achetées pour la publicité, des passages radio sont programmés. Quo ne peut alors plus trouver de quelconques excuses sur un manque de promotion. Là, sa maison de disques s’investit pleinement. Quitte ou double. Cependant, après un départ timide, le single " Paper plane " n’entre dans le top singles que le 13 janvier mais atteint une superbe 8ième place. C’est un rock violent mettant en avant les jeux de guitare soutenu par une rythmique alourdie au maximum.



" Piledriver ", l’album, entre dans les charts anglais le 20 janvier pour 37 semaines, se classant n°5. Enfin un album de Status Quo classé. " Ca déménage, les potes ! C’est du bon hard ! A l’écoute de certains titres qui sont des rocks bien travaillés et sans bavures, on peut imaginer les amplis fumants des trois guitaristes du groupe ! C’est un bon disque et un bon groupe que nous tenons-là ! " peut-on lire dans la presse française. Les huit titres qui composent l’album sont tous excellents, fait rare dans ce style d‘album. Alan Lancaster se souvient de l’enregistrement de " Big Fat Mama " en ces termes suivant : " Ca nous a pris des mois pour réaliser ce titre, assis à répéter au pub George IV à Brixton. Rick est arrivé, un jour, avec cette chanson ou plutôt quelques arrangements et nous ne savions pas vraiment quoi faire avec çà. Alors, nous avons répété et répété et nous avons trouvé tous ensemble. "Le 1er mars, le Quo est au Paris Théatre de Londres pour y enregistrer l’émission « In concert » pour la BBC et qui sera diffusée trois semaines plus tard. C’est alors que voyant leur ex-groupe émerger, Pye sort en single, " Mean girl " enregistré en 1971 pour l’album "Dog of two head ". Entré le 14 Avril, ce titre séjournera 11 semaines dans les charts et se classera n°20.



Profitant de ce succès, Francis, Rick, Alan et John commencent le 20 mai leur première tournée américaine avec Savoy Brown et leurs prestations remportent plus qu’un succès d’estime , notamment au célèbre club de L.A , le Whisky a gogo où Jim Morrison vient les voir lors d’un des cinq concerts donnés là bas.



Devant ce succès discographique, Pye décide de sortir une compilation du back catalogue que Status Quo a enregistré chez eux, de 1968 à 1971. Cet album, justement appelé " The best of Status Quo ", se classera n°36 le 9 juin et séjournera 7 semaines au top albums.



A partir de cette année 1973, Pye exploitera massivement, avec plus ou moins de succès, toute la discographie du Quo enregistrée pour eux. En juillet, ils récidivent avec " Gerdundula " qui sort en single mais sans succès cette fois.



Le 25 août, le groupe participe à nouveau au festival de Reading où le triomphe est encore au rendez-vous.Ils sympathisent par la même occasion avec un certain Andrew Bown… La machine Status Quo semble enfin lancée.



Malgré les tournées incessantes, Status Quo trouve le temps d’enregistrer pendant l’été un nouvel album où apparaît pour la première fois Andy Bown. Nouveau et difficile challenge car le groupe est attendu au tournant et se doit de confirmer " Piledriver ". Simplement intitulé " Hello ", il sort en septembre, entre au Top album le 6 octobre, se classe n°1 le 27 et restera classé 28 semaines. Entre-temps, août nous apporte la sortie du superbe " Caroline " qui entre dans les charts le 8 septembre. Ce titre, l’un des tous meilleurs de Status Quo, qui restera 3 mois dans le top singles, se classe n°5 en octobre. Trois ans après que ce titre ait été écrit par Francis Rossi et Bob Young sur une nappe d’une table d’un restaurant de Perranporth dans le Cornwall. D’abord enregistré dans une version lente, c’est Rick qui eu l’idée d’accélérer le rythme, bientôt suivi par tout le groupe enthousiasmé par cette version rock n’ roll.Caroline, la fiancée des fans du Quo était née…



" Hello nous semble supérieur à Piledriver. Il est un peu différent, pas dans le style de musique que nous jouons mais plutôt dans la façon de la jouer. Maintenant que nous sommes reconnu, nous avons confiance et modifié notre façon de jouer" déclare Rossi en ajoutant " nous avons pourtant eu énormément de difficultés à enregistrer le titre Claudie, nous avons essayé 36 prises en pensant qu’à chaque fois nous pourrions mieux faire. Finalement, nous avons gardé la quinzième ".



Au début de l’automne, Status Quo n’aura pas moins de deux albums (Piledriver et Hello) classés. Inimaginable encore un an auparavant ! Pye et le producteur John Schroeder regretteront amèrement d’avoir laissé partir Status Quo d’autant plus que l’album " Piledriver " était produit dès la fin de 1971 mais la compagnie n’avait pas jugé bon de le publier ne croyant pas en son succès. Cruelle erreur !



Porté par son triomphe, le groupe se produit partout dans le monde et, le 28 octobre, la France découvre les quatre de Londres. En effet, le Quo donne son premier concert dans l’hexagone, à l’Olympia de Paris avec dans ses roadies un certain Bernie, futur chanteur de Trust. Succès immédiat ! Les jeunes Français se ruent chez les disquaires pour y acheter "Hello" qui se vendra massivement dans notre pays. Le difficile marché français leur semble acquis. Le groupe est encensé par la presse française et l’on peut lire ici et là, suite au concert de l’Olympia, les déclarations suivantes : " Status Quo joue un rock-blues excitant, structuré et abouti, joué avec persuasion, auquel un public réceptif répond avec enthousiasme. Toute la salle est debout et chaque tête marque la cadence. Status Quo en donne pour son argent. Un groupe qui produit un rock sain et sans problème ".



Status Quo clôture une année bien chargée par un concert à Bruxelles, le 27 novembre. La machine Quo est lancée, rien ne peut plus l’arrêter…
Revenir en haut Aller en bas
Patrick
Admin
avatar

Nombre de messages : 186272
Date d'inscription : 17/08/2007
Age : 54
Localisation : Moselle 57

MessageSujet: Re: Petite et grande histoire du Quo - 1973   Ven 2 Mai - 10:13

rocker

_________________
Même si l'on sait où l'on va, il est bon quelques fois de se voir rappeler qu'on est dans la bonne direction...
Revenir en haut Aller en bas
http://patquo.buygoo.net/
quorreze

avatar

Nombre de messages : 23754
Date d'inscription : 20/08/2007
Age : 51
Localisation : ussel 19

MessageSujet: Re: Petite et grande histoire du Quo - 1973   Ven 2 Mai - 11:41

Du caviar ! topguy
Revenir en haut Aller en bas
quorreze

avatar

Nombre de messages : 23754
Date d'inscription : 20/08/2007
Age : 51
Localisation : ussel 19

MessageSujet: Re: Petite et grande histoire du Quo - 1973   Ven 2 Mai - 11:47

Il me semble avoir un tour pass qui correspond a la tournée faite avec SAVOY BROWN.Va falloir que je cherche ça .
Revenir en haut Aller en bas
quorreze

avatar

Nombre de messages : 23754
Date d'inscription : 20/08/2007
Age : 51
Localisation : ussel 19

MessageSujet: Re: Petite et grande histoire du Quo - 1973   Ven 2 Mai - 18:12

ça y est je l'ai trouvé.ça vous interesse ?
Revenir en haut Aller en bas
pile driver

avatar

Nombre de messages : 35232
Date d'inscription : 12/10/2007
Localisation : grenoble

MessageSujet: Re: Petite et grande histoire du Quo - 1973   Ven 2 Mai - 18:42

quorreze a écrit:
ça y est je l'ai trouvé.ça vous interesse ?

ah oui!.
Revenir en haut Aller en bas
pile driver

avatar

Nombre de messages : 35232
Date d'inscription : 12/10/2007
Localisation : grenoble

MessageSujet: Re: Petite et grande histoire du Quo - 1973   Ven 2 Mai - 18:46

un vrai plaisir de lire jean marie!. belle histoire que celle de notre groupe préféré, non?.
Revenir en haut Aller en bas
Eric

avatar

Nombre de messages : 2158
Date d'inscription : 22/08/2007
Age : 50

MessageSujet: Re: Petite et grande histoire du Quo - 1973   Ven 2 Mai - 21:41

Ah cette belle année 1973 !!!!
Revenir en haut Aller en bas
Patrick
Admin
avatar

Nombre de messages : 186272
Date d'inscription : 17/08/2007
Age : 54
Localisation : Moselle 57

MessageSujet: Re: Petite et grande histoire du Quo - 1973   Ven 2 Mai - 23:33

quorreze a écrit:
ça y est je l'ai trouvé.ça vous interesse ?


_________________
Même si l'on sait où l'on va, il est bon quelques fois de se voir rappeler qu'on est dans la bonne direction...
Revenir en haut Aller en bas
http://patquo.buygoo.net/
fromthemakersof

avatar

Nombre de messages : 2709
Date d'inscription : 12/10/2007
Age : 52
Localisation : Isère

MessageSujet: Re: Petite et grande histoire du Quo - 1973   Dim 4 Mai - 23:14

Eric a écrit:
Ah cette belle année 1973 !!!!

Musicalement quelques must incontournables dont HELLO of course !
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Marie
Admin
avatar

Nombre de messages : 15436
Date d'inscription : 17/08/2007
Age : 61
Localisation : Meuse (55)

MessageSujet: Re: Petite et grande histoire du Quo - 1973   Jeu 21 Aoû - 17:43

.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Petite et grande histoire du Quo - 1973   

Revenir en haut Aller en bas
 
Petite et grande histoire du Quo - 1973
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Petite et grande histoire du Quo - 1973
» Petite et grande histoire du Quo - 1996
» Petite et grande histoire du Quo - 1975
» Petite et grande histoire du Quo - 2010
» Petite et grande histoire du Quo - 1986

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Status Quo le forum francophone :: STATUS QUO :: L'histoire du groupe-
Sauter vers: