Forum francophone dédié au groupe Status Quo
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 1973 remasterisé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Eric

avatar

Nombre de messages : 2162
Date d'inscription : 22/08/2007
Age : 50

MessageSujet: 1973 remasterisé    Jeu 1 Déc - 21:56

Le mois de décembre de l’année précédente a vu la sortie de “ Piledriver ”. Status Quo va t’il concrétiser tous les espoirs que sa nouvelle maison de disques, Vertigo, a placé en eux. Le mois de janvier est un mois décisif pour le groupe car un album et un single tout neufs sont sur le marché. La promotion est à la hauteur des espérances. De pleines pages de la presse sont achetées pour la publicité, des passages radio sont programmés, des posters sont distillés dans toutes les grandes villes, des petites cartes à l’effigie du gorille sont envoyés chez les disquaires etc … Quo ne peut alors plus trouver de quelconques excuses sur un manque de promotion. Là, sa maison de disques s’investit pleinement. Quitte ou double. Le 13 janvier, l’euphorie gagne Status Quo. ‘Piledriver’ entre à la 39ième place dans les Charts anglais. C’est la première fois qu’un album atteint un tel score. C’est même la première fois qu’un album est classé ! Ca y est, ils y sont ! Il aura fallut attendre près de cinq années et autant d’albums pour que le Quo goûte à cet enivrant parfum que peut procurer un album dans les Charts ! C’est un groupe revigoré qui attaque, ce même jour, son année scénique par un concert au Rainbow théatre de Londres, avant d’enregistrer, deux jours plus tard, ‘Paper Plane’, ‘Softer ride’ et ‘Don’t waste my time’ pour la B.B.C. ‘Paper Plane’ attaque l’année à la 46ième place des Charts et progresse encore puisque le single se classe n°40, le 13 janvier. C’est un rock violent mettant en avant les jeux de guitare soutenus par une rythmique alourdie au maximum. Le célèbre animateur de radio, John Peel, déclare que c’est le meilleur titre qu’il a entendu depuis quelques années. La presse spécialisée se fait l’écho de la radio et plusieurs magazines, habituellement hostiles au groupe, semblent changer de tendance. A force de labourer le territoire britannique, celui-ci semble, enfin, conquis. En ce début d’année, un nouveau chalenge se présente au groupe : Conquérir l’Europe entière (A ce jour, seule l’Allemagne a été réellement réceptive) et les autres continents.
“ Piledriver ”, l’album, continue son ascension dans les Charts anglais puisqu’il est n°16 le 27 janvier alors que ‘Paper plane’ continue sa progression en se hissant à la 24ième place. Quatre jours plus tôt, le groupe s’est embarqué pour une pluvieuse tournée australienne et néo-zélandaise de trois semaines, en compagnie de Slade et Lindisfarne. Management et groupe ne sont pas très chauds pour partir à l’autre bout du monde alors que le succès discographique, bel et bien présent en Angleterre, ne demande qu’à s’amplifier avec une promotion digne de ce nom de la part de la formation. Mais le contrat fut signé, fin 1972, et tout le monde se doit de l’honorer. La première date de ce tour a lieu, le 27 au Hamilton Racecourse d’Auckland. Il pleut, en Nouvelle-Zélande et Australie et c’est peu de le dire. La pluie, à Auckland a pour effet de n’amener que 7.000 personnes à la place des 20.000 attendues. A Sydney, il tombe des trombes pendant tout le concert. A Melbourne, les 25.000 personnes présentes essuient une averse sans précédent. Petit à petit, le groupe vole la vedette à Slade et, ce soir-là, Quo est, ni plus ni moins, propulsé tête d’affiche. Outre les conditions météorologiques difficiles, Status Quo se voit confronté à un réel problème avec les différentes scènes érigées, lors des concerts, en plein air. Les scènes de fortune proposées par le promoteur sont un véritable cauchemar pour les roadies lorsqu’il s’agit de monter le matériel. Devant tant d’adversités, le concert de Canberra est annulé à cause d’un mouvement de grève d’une catégorie de travailleurs australiens et celui d’Adelaïde également à cause d’une blessure à la main de Rick Parfitt. Francis Rossi est, quant à lui, accusé par la presse australienne, d’avoir fait un streap-tease dans un avion reliant Adelaïde à Perth. C’est vrai qu’entasser deux groupes de la trempe de Slade et Status Quo, dans le même vol, c’est s’exposer à de multiples complications. John Coghlan savoure : ‘Tout était plaisir. Jouer de la batterie était du pur plaisir, boire avec le groupe était du pur plaisir. Etre avec les filles avec lesquelles le fait de jouer dans le groupe semblait attirer était du pur plaisir. Lors de notre première tournée australienne, elles nous montrèrent l’Opéra House de Sydney, j’ai alors pensé que j’avais une chance inouïe d’être payé pour être là !’. Pendant ce temps, en Angleterre, les ventes des derniers albums et singles perdurent. ‘Je pense c’est du au fait que nous avons construit notre audience depuis 1970 que ‘Piledriver’ se vende si bien. Bien sûr. Il ne faut pas non plus négliger l’aide de la campagne promotionnelle de la maison de disques’ affirme Lancaster. Le 10 février, ‘Paper plane’ offre son troisième top 10 au groupe en se propulsant à la huitième place alors que ‘Piledriver’ atteint son apogée en offrant à ses créateurs une superbe 5ième position. Une semaine auparavant, le magazine ‘Disc’ accorde sa couverture au groupe, rien que ça ! La fusée que porte le gorille au dos de la pochette de ‘Piledriver’ vient de décoller, définitivement ! Status Quo vient d’imposer son style et semble promis à un bel avenir s’ils continuent dans cette voie. “ Ca déménage, les potes ! C’est du bon hard ! A l’écoute de certains titres qui sont des rocks bien travaillés et sans bavures, on peut imaginer les amplis fumants des trois guitaristes du groupe ! C’est un bon disque et un bon groupe que nous tenons-là ! ” peut-on lire dans la presse française. ‘En janvier 1973, Paper plane et Piledriver furent des succès. Ce fut comme la crème sur le cake. Avec un management qui savait ce qu’il faisait, une compagnie de disques avec beaucoup de loyauté, de solides concerts composés de titres de qualité dont certains deviendraient des classiques, l’avenir semblait beaucoup plus rose qu’il ne l’était auparavant’ se remémore Bob Young. Les huit titres qui composent l’album sont tous excellents, fait rare dans ce style d‘album. Alan Lancaster se souvient de l’enregistrement de “ Big Fat Mama ” en ces termes suivant : “ Ca nous a pris des mois pour réaliser ce titre, assis à répéter au pub George IV à Brixton. Rick est arrivé, un jour, avec cette chanson ou plutôt quelques arrangements et nous ne savions pas vraiment quoi faire avec çà. Alors, nous avons répété et répété encore et nous avons trouvé tous ensemble. ” Après le périple australien, Status Quo donne quelques dates en Allemagne en première partie de T.Rex. De retour en Angleterre, est enregistré, le 1er mars (quelquefois injustement daté du 1er mai), au Paris Théatre de Londres, un show d’une heure pour la B.B.C. Ce show sera diffusé, sur les ondes, le 24. Rossi, Lancaster, Parfitt et Coghlan provoquent la folie lors de cette prestation extraordinaire immortalisée sur le bootleg nommé ‘It just a good name and the one we all liked’, certainement un des tout meilleurs bootleg de l’histoire de Status Quo. Dans le même temps, le groupe se retrouve aux I.B.C studios pour travailler sur le futur album. Et oui, on ne chôme pas chez Status Quo. Le contrat signé avec Vertigo prévoit un album par an et il faut mieux battre le fer pendant qu’il est chaud d‘autant plus que le futur album est prévu sortir au mois de juillet. Trois titres sont mis en boîte dont Claudie qui posa pas mal de problèmes lors de sa conception. Rick l’évoque, juste avant le concert de Newcastle, le 20 mars. ‘Nous avons enregistré un titre qui s’appelle Claudie sur lequel je joue du piano. Il est un peu différent de ce que nous avons déjà fait et espérons l’intégrer dans une nouvelle set-list pour y donner ainsi, un peu de variations car nous jouons la présente depuis pas mal de temps déjà et il est temps d’apporter un peu de changement’. A la mi-mars, ‘’Paper plane’ entame sa onzième et dernière semaine dans les Charts, à la 48ième place. C’est alors que voyant leur ex-groupe émerger, Pye sort en single, “ Mean girl ” enregistré en 1971 pour l’album “Dog of two head ”. Entré le 14 Avril, ce titre séjournera 11 semaines dans les Charts et se classera n°20. Il sera n°40 en Allemagne et n°19 aux Pays-Bas. Cependant, les dirigeants de Vertigo sont étonnés des succès de ‘Paper plane’ et ‘Piledriver’. Ils l’espéraient mais ces réussites dépassent nettement leurs espérances. Devant cette situation, le contrat liant Status Quo et la maison de disques est aussitôt revu à la hausse. Tout le monde chez Phonogram est derrière Status Quo, notamment Brian Sheperd qui déclare à l’époque que ‘Status Quo est le meilleur que le rock puisse offrir’. Du 7 mars au 10 avril, Status Quo est à nouveau sur les routes anglaises pour une tournée baptisée ‘Piledriver tour’. La première partie est assurée par de vieux amis, le groupe Byzantium. C’est la première fois, dans l’histoire du groupe, qu’un tour programme est édité, avec comme couverture, la pochette de l’album, en noir et blanc. Quelques débordements sont à signaler notamment au Town Hall de Leeds, le 16 mars. Leeds est une ville anglaise réputée pour l’exubérance et la violence de certains de ses habitants. Dès le début du concert, une vague fracassante déferle vers la scène. Pris de panique, les organisateurs brandissent des panneaux afin de demander au groupe de faire une annonce demandant aux gens de s’asseoir. Le groupe ne s’exécute pas. ‘De toute façon, ça ne sert à rien’ confie Rossi. Francis, Rick, Alan, John et tout l’entourage du groupe profitent d’une journée de congé, le 7 avril, pour assister au mariage d’un de leur roadie, surnommé Slug. Cette tournée d’une trentaine de dates se termine en apothéose au stade de Dublin et c’est la première à être distillée sous l’euphorie d’un album classé dans les Charts ! Auprès des propriétaires des salles, la mauvaise réputation du groupe se sera quelque peu amplifiée, peut-être, à cause de son attitude désinvolte. En tous les cas, pour la première fois, groupe et management, en dépit des lourdes factures à payer pour dégâts, savent qu’ils ont gagné de l’argent, enfin … Malgré les succès indéniables, une partie de la presse est tout aussi impitoyable avec Status Quo. Rossi, lors d’une interview à NME, au mois d’avril tente de régler quelques comptes avec ses détracteurs. ‘Il semblerait que ceux qui écrivent à notre sujet n’ont pas nécessairement envie de le faire. En fait, c’est juste leur travail. Ils racontent un tas de saletés sur nous car la plupart n’y connaissent rien. La musique est quelque chose qui vient du cœur. Je sais que ça peut paraître banal mais c’est la réalité. Ce que nous jouons est simple mais ce n’est pas pour ça que nous sommes musicalement atroce’. Néanmoins, ici et là, on commence à parler du son Status Quo ! Et Parfitt d’ajouter : ‘Les gens ont commencé à parler de ce son propre à Status Quo. Mais quel putain de son ? Nous avions seulement deux télécasters comme nous avions toujours eu. Lorsque je joue avec ma télécaster, il en sort un son de télécaster. Lorsque Francis joue avec sa télécaster, ça sonne comme avec n’importe quelle autre télécaster. Mais lorsque tu mets les deux ensemble, c’est ça le son Quo.
Le 1er mai, à l’aéroport Heatrow de Londres, c’est un avion plein d’espoir qui emporte les quatre membres du groupe conquérir (du moins l’espèrent-ils) le riche marché américain. Les ventes initiales de l’album ‘Piledriver’ semblent insignifiantes mais la tournée qui va venir doit définitivement imposer la formation londonienne. A&M Records, responsables de la distribution discographique, inaugurant un contrat fraîchement signé, met sur le marché américain, deux 45 tours, ’Don’t waste my time’ et ’Paper plane’ avec chacun en face B, ’All the reasons’. Tout se présente sous les meilleures augures. Profitant de leur succès européen, Francis, Rick, Alan et John commencent, donc, le 2 mai leur première tournée américaine avec Savoy Brown, où sévit au chant un certain Jackie Lynton. Baptisée ‘Coast to Coast’, ce tour ne s’avérera pourtant pas la réussite escomptée. La tournée est prévue durer deux mois. ‘Nous jouions devant 15.000 personnes un soir et seulement 200 le lendemain. Nous attendions notre tour, assis dans un coin et montrés du doigt. Le groupe en a eu assez après un mois. Je passais mon temps à appeler chez moi en Angleterre, maintenant, j’attends la note.’ affirme Rossi après cette tournée. Le groupe entame sa tournée par cinq dates au célèbre Whisky-A-Go-Go de Los Angelès, en tête d’affiche. Quelle n’est pas la surprise de Status Quo lorsque le groupe visite la salle. Elle a tout sauf d’une salle de concert de rock. Elle est extrêmement petite et ressemble plus à un cabaret avec toutes ses tables éclairées d’une petite lampe. Quant à la scène, elle est placée, assez haute, dans un coin de la salle et si peu large que le groupe a l’impression de se marcher dessus. Inaugurée le 11 janvier 1963, la salle est, en fait, plus à considérer comme une discothèque qu’une salle de concert. Pourtant, le Whisky A go-go a contribué à lancer quelques groupes connus tels que Cream. De plus, Francis Rossi est atteint d’une infection de la gorge et ne trouve rien de mieux que de vomir sur la scène en plein concert. Tous ces éléments sont bien évidemment peu propice pour donner de bons concerts et les prestations du groupe restent quelconques. Juste avant le premier concert donné dans cette salle, alors que le groupe attend dans les loges, plusieurs filles nommées les ‘Little Angels’ viennent proposer leur service afin que l’attente soit moins longue et monotone. Après avoir donné du plaisir, les filles quittent le groupe en leur donnant leur numéro de téléphone et en les conseillant de les appeler en cas de besoin. Colin Johnson, lui, rencontre, dans une rue de Los Angelès, alors qu’il est à la recherche d’un taxi, sa future femme, Hélène. C’est un groupe désabusé, fatigué par les longs voyages et les divers abus qui rentre en Angleterre après un dernier concert, le 1er juillet, à Boston. Deux mois de tournée pour pratiquement rien ! Pas tout à fait, dans les quelques villes où le Quo est passé, ‘Piledriver’ enregistre quelques ventes. Environ 4.000 exemplaires. Certes, une misère au niveau de l’ensemble du territoire ! Les quelques jours de repos sont accueillis avec beaucoup de soulagement et chacun les met à profit pour se ressourcer avant de penser sérieusement à l’album à venir. Devant le succès discographique, Pye décide de sortir une compilation du matériel que Status Quo a enregistré chez eux, de 1968 à 1971. Cet album, justement appelé “ The best of Status Quo ”, se classera n°36 le 9 juin et séjournera 7 semaines au top albums. ‘Le meilleur de Status Quo ? Non, le meilleur reste à venir’ peut-on lire dans l’un des rares magazines anglais favorable au groupe. Le meilleur ? Justement, le groupe y travaille, en ce mois de juillet. Il reste cinq morceaux à mettre en boîte. La chose est terminée à la mi-juillet, juste à temps pour repartir en tournée, libéré du poids d’un album à enregistrer. Pendant ce temps, Shepperd, le directeur de Vertigo leur adresse une lettre de félicitations pour les ventes de ‘Piledriver’. Le 21 juillet, à Torquay, au Town Hall, c’est Andy Bown et son groupe qui assurent la première partie.
A partir de cette année 1973, Pye exploitera massivement, avec plus ou moins de succès, tout le matériel du Quo enregistré pour eux. En juillet, ils récidivent avec “ Gerdundula ” qui sort en single mais sans succès cette fois. Pendant ce temps, John Coghlan signe un contrat avec la marque de batterie ‘Premier’ avec laquelle il va, dorénavant, jouer.
Rencontrée quelques mois auparavant dans un pub allemand, Rick Parfitt se marie avec Marietta, pendant l’été, une première fois à Londres, la seconde en Allemagne. Aussi étonnant que cela puisse paraître, le couple est, réellement passé deux fois devant Mr le Maire. Paradoxalement, parmi l’entourage de Status Quo, seul Bob Young répond présent à la cérémonie ayant lieu en Allemagne. Cependant, ce ne fut pas chose facile pour Rick surtout lorsqu’il demande à Marietta de le rejoindre à Londres, avant cette union. Il se heurte au refus du père de la blonde Allemande qui ne voit pas en Parfitt le gendre idéal. Il va, même, proposer à sa fille de lui donner 2.500 Livres afin qu’elle les offre à Rick et qu’il parte. Dans le cas contraire, elle peut partir avec lui mais serait déshéritée. ‘Marietta est partie avec moi et nous nous sommes mariés très rapidement. Lorsque nous avons prévenu sa famille de notre union, ils ne pouvaient y croire. Elle est repartie en Allemagne chercher ses affaires et nous avons vécu environ une année chez ma mère avant d’acheter un petit bungalow à Londres.’ se souvient Rick. Mais, la pauvre Marietta ne semble pas la bienvenue au sein du groupe et de son entourage qui l’accusent quelque peu de snobisme surtout parce qu’elle est issue d’une famille riche. Peu de temps après, Status Quo participe au festival d’Ascona près de Locarno, en Suisse, devenant ainsi le premier groupe anglais à y faire son apparition. De nombreux problèmes de sonos pénalisent les groupes mais lorsque Status Quo fait son apparition, les techniciens ont eu le
temps de réparer. Le groupe y donna alors un concert d’une grande qualité comparé aux autres et unanimement salué par le public suisse, submergé par l’énergie dévastatrice donnée par les quatre Anglais. Le 25 août, le groupe participe à nouveau au festival de Reading où le triomphe est encore au rendez-vous. Lors de ce show, Parfitt s’avance sur le devant de la scène, sa superbe Gibson rouge entre les mains. Il lance un riff excitant, le public semble abasourdi par le son et cette nouvelle introduction, Rossi le rejoint puis la rythmique Lancaster et Coghlan se met en route. Le public vient de découvrir, en avant première, ‘Caroline’. Rossi annonçant sa sortie pour la semaine suivante. La machine Status Quo semble enfin, définitivement, lancée et le groupe devient LE groupe des festivals, celui qui procure le plus de plaisir et cette édition de Reading ne vient pas faillir à la règle.
Malgré les tournées incessantes, Status Quo trouve le temps d’enregistrer pendant l’été un nouvel album ou apparaît pour la première fois Andy Bown. Lors de ces sessions, les responsables de Phonogram sont stupéfaits des talents de guitariste rythmique de Parfitt. ‘J’ai toujours voulu être un guitariste rythmique. Je n’ai jamais été attiré par la lead guitare. J’ai pris conscience de ça lorsque nous avons enregistré Caroline. Nos producteurs de l’époque ont signifié que j’étais un véritable métronome. J’en ai été très flatté. Ils ont fait naître en moi le sentiment que j’étais vraiment bon dans ce domaine. C’étaient les premiers commentaires que j’entendais concernant mon jeu’ précise t-il. Nouveau et difficile challenge que ce futur album car le groupe est attendu au tournant et se doit de confirmer “ Piledriver ” qui entre, à nouveau, dans les Charts anglais à la 38ième place, le 1er septembre. Simplement intitulé “ Hello ”, le nouvel album sort en septembre, entre dans les Charts le 6 octobre à une superbe 5ième place, se classe n°1 le 27 octobre et restera classé 28 semaines. L’enregistrement est effectué de la même façon que celui de son prédécesseur, live et direct. Pourtant, le son est encore meilleur. Les huit titres qui composent l’album sont tous signés Status Quo. ‘Softer ride’, la face B de ‘Paper plane’ est inséré dans ce superbe 33 tours, suite à une forte demande populaire. John Coghlan est crédité d’un titre, c’est ‘Roll over lay down’. ‘Nous avions travaillé dessus, Francis, Rick, Bob et moi et, sur ma proposition, nous n’avons pas voulu laisser John hors du coup’ souligne Lancaster car Coghlan ne participe à aucune écriture. ‘John a quelques bonnes idées mais c’est très difficile pour lui. Tu ne peux pas écrire une chanson sur ta batterie. Il ne peut pas rester devant elle et dire : ‘Tiens, ça sonne bien ça !’ affirme alors Francis. Entre-temps, le 31 août nous apporte la sortie du superbe “ Caroline ” qui entre dans les Charts le 8 septembre à la 44ième place. Sa progression est régulière puisqu’il est n°28 la semaine suivante, puis 23, puis 17, puis 11 et entre dans le top 10, le 11 octobre à la 9ième place. Ce simple, l’un des tous meilleurs de Status Quo, qui restera 13 semaines dans le top singles dont 5 dans le top 10, se classe finalement n°5, le 25 octobre. Durant ce mois d’octobre, il s’en vend près de 10.000 exemplaires par jour, rien qu’en Grande-Bretagne ! Trois ans que ce titre fut écrit par Francis Rossi et Bob Young sur une nappe d’une table d’hôtel de Perranporth dans le Cornwall. Status Quo l’enregistre pour ‘Tops of the Pop’ et se réunit chez Johnson pour visualiser l’émission sur la télévision couleur que Colin vient de s’offrir. “ Hello nous semble supérieur à Piledriver. Il est un peu différent, pas dans le style de musique que nous jouons mais plutôt dans la façon de la jouer. Maintenant que nous sommes reconnus, nous avons confiance et modifié notre façon de jouer” déclare Rossi en ajoutant “ nous avons pourtant eu énormément de difficultés à enregistrer le titre Claudie, nous avons essayé 36 prises en pensant qu’à chaque fois nous pourrions mieux faire. Finalement, nous avons gardé la quinzième ”.
Au début de l’automne, Status Quo n’aura pas moins de deux albums (Piledriver et Hello) classés dans les Charts anglais. ‘Hello’ atteint la 1ère place, le 27 octobre, ‘Piledriver’ est classé, lui, n°35. Inimaginable encore un an auparavant ! ‘Quel moment ce fut. S’entendre dire que ton nouvel album est n°1. C’est la première fois où je me sentais vraiment dedans sachant que nous allions réellement percer’ avoue Rossi. Partout dans la presse anglaise, apparaît un encart signifiant que Gaff Management et Phonogram félicitent Status Quo pour cette première place, cette forme de publicité incitant les plus réticents à acquérir ce dernier album. Pye et le producteur John Schroeder regretterons amèrement d’avoir laisser partir Status Quo d’autant plus que l’album “ Piledriver ” était produit dès la fin de 1971 mais la compagnie n’avait pas jugé bon de le publier ne croyant pas en son succès. Cruelle erreur ! Status Quo impose son style unique que sa première maison de disques refusait. Les succès discographiques de Quo, outre les royalties encaissées sur les ventes d’albums, représentent une autre rentrée d’argent supplémentaire, celle des concerts car maintenant le groupe peut percevoir jusqu’à 1.500 £ par représentation avec les promoteurs les plus riches et lorsqu’on leur accorde un pourcentage sur la vente des billets. ‘Beaucoup de groupes essaient de faire ce que nous faisons mais ils n’attaquent pas ça de la même façon. Nous avons notre propre son, c’est certainement pour ça que nous sommes encore ensemble’ déclare Coghlan.
Le 1er septembre, Status Quo retourne en Océanie pour une tournée australienne et néo-zélandaise sous la houlette du promoteur local, Nick Adrian. Cette fois, le groupe est tête d’affiche et les concerts australiens sont donnés à guichets fermés. Mais après, le concert d’Adelaïde, Adrian, le peu scrupuleux promoteur, disparaît avec tous les ‘royalties’ en poche. Devant cette situation, le groupe, Bob Young et Colin Johnson se réunissent dans une chambre d’hôtel afin de savoir s’il était possible de sauver la partie néo-zélandaise de la tournée. Malheureusement, il apparaît vite qu’il est impossible de poursuivre sans promoteur et ce sont même les agents de Phonogram qui financent le retour du groupe en Angleterre. Cet incident fait la première du magazine australien musical australien, Goset, dans son numéro du 22 septembre, preuve étant de la popularité grandissante du groupe, en Australie. Rick s’envole alors pour l’Allemagne, pour épouser, en grande pompe, Marietta, le 15 septembre. Dans le même temps, le 8 septembre, un événement peu médiatisé, à l’époque, va pourtant influencer, quelque peu la vie du groupe. C’est l’inauguration de l’Apollo de Glasgow remplaçant, après deux mois de travaux, le désuet Green’s Playhouse, construit en 1927. Guère le temps de s’attarder la dessus ni de se reposer qu’une tournée anglaise est effectuée dans la foulée. C’est le ‘Hello tour’ qui commence le 19 septembre à Bristol. A l’inverse de la tournée américaine, c’est, cette fois ci, Savoy Brown, qui assure la première partie de Quo. Le tour programme qui accompagne cette tournée est de format inhabituel, pour l’époque. Il est carré et mesure 20 cm de côté. De nombreux débordements de la part des fans sont constatés et Status Quo se voit condamner à payer environ 200 £ en moyenne par soirée pour les dommages perpétrés dans les différentes salles. Le 28 septembre, l’Apollo de Glasgow accueille 4.000 spectateurs pour, la première fois, Status Quo. C’est là que le groupe reçoit l’un de ses premiers disques d’or qui concerne les ventes de ‘Piledriver’. L’acoustique de la salle est extraordinaire, autant que son architecture intérieure qui amène les 4.000 places très prêt de la scène. ‘Si nous avons, un jour, un album live à enregistrer, ce sera ici’ pensent en cœur les quatre. Quelques jours plus tard, le 6 octobre, à Oxford, Quo invite le groupe de policiers responsables de l’arrestation des voleurs qui avaient dérobé une partie des guitares appartenant au groupe, à la fin de l’année 1971. Le 11, Status Quo participe, de nouveau, à Top of the Pops, pour Caroline. Rossi y arbore une superbe télécaster blanche tandis que Coghlan joue sur une batterie de même couleur.
Le 19 octobre, Status Quo s’envole pour la Finlande pour quelques concerts. A Helsinki, le groupe se voit remettre deux disques d’or pour les ventes de ‘Piledriver’ et ‘Hello’. Le 26, Status Quo se produit à Amsterdam puis à Bruxelles, le lendemain. Ce concert ayant été, originalement, prévu, le 28, il fut avancé d’une journée pour permettre au Quo de jouer à Paris. Le 28 octobre, c’est au tour de la France de découvrir les quatre de Londres. En effet, la formation donne son premier concert dans l’hexagone, à l’Olympia de Paris. Succès immédiat ! Les jeunes Français se ruent chez les disquaires pour y acheter “Hello” qui se vendra massivement dans notre pays. Le difficile marché français leur semble acquis. Le groupe est encensé par la presse française et l’on peut lire ici et là, suite au concert de l’Olympia, les déclarations suivantes : “ Status Quo joue un rock-blues excitant, structuré et abouti, joué avec persuasion, auquel un public réceptif répond avec enthousiasme. Toute la salle est debout et chaque tête marque la cadence. Status Quo en donne pour son argent. Un groupe qui produit un rock sain et sans problème ”. Le 10 novembre, alors que ‘Hello’ est n°5, ‘Piledriver’ entame sa trente deuxième et dernière semaine de présence dans les Charts de l’année 1973 à la 42ième place. Dans le même temps, on retrouve Status Quo en Italie pour la promotion des albums ‘Piledriver et ‘Hello’’. Une tournée de six dates est effectuée et le groupe passe à Milan pour un show télévisé. Cette promotion porte ses fruits car le titre ‘Paper plane’ rencontre un petit succès dans ce pays ce qui ne sera pas le cas pour les singles qui suivront. Porté par son triomphe, Quo se sera produit partout en Europe dans le courant de l’année. Une seconde tournée américaine, envisagée en décembre, est finalement annulée et reportée à février 1974. Le 1er décembre, ‘Caroline’ entame sa dernière semaine de présence, dans le hit singles, à la 43ième place. Plus de 250.000 exemplaires se seront écoulées, à travers l’Angleterre. Aurait-il eu le même impact dans sa version country originale ? Pas sûr. Francis Rossi nous raconte son élaboration : ‘Au départ, le titre était lent. C’est Rick qui a eu l’idée d’accélérer le rythme, lors de l’intro. Putain, ça sonnait du feu de Dieu, dans le studio, alors on l’a enregistrée de cette façon, rapide !’. Le 29 décembre, ‘Hello’ est, encore, classé à la 43ième place des Charts. Pendant ce temps, Francis Rossi pense sortir un album solo. ‘Francis a commencé à faire son propre album et nous avons tous joué dessus mais il ne se détachait pas. Ca sonnait trop comme du Status Quo’ explique Lancaster, lors d’une interview donnée en 1975. Cet album ne verra jamais le jour. Depuis la sortie de ‘Hello’, les concerts ont pris une autre ampleur avec des titres comme ‘Caroline’, ‘Roll over lay down’. Les succès discographiques de cette année 1973 tirent, bien évidemment, les prix de Status Quo vers le haut. Le groupe demande, maintenant, un minimum de 400 £, pour un concert. Cependant, après avoir ôté toutes les dépenses dues à l’organisation (roadies, etc), il ne reste environ que 60£ chacun ce qui ne constitue guère plus qu’un salaire moyen d’un ouvrier. En cette fin d’année, en Angleterre, il est quasi impossible d’acheter un magazine spécialisé sans avoir à lire un article, souvent élogieux, sur Status Quo. C’est également à cette époque que Lancaster adopte la veste en cuir pour jouer sur scène. Parfitt, lui, est tout en jean alors que Coghlan est tout en noir avec bottes montantes. Rossi, lui, opte pour le gilet sans manche qui deviendra un élément du groupe au même titre que les télécasters ou le superbe logo.



1. 06/01.Londres, Rainbow Théâtre (Angleterre) 3.000. Première partie : JSD Band
2. 07/01 Stevenage, Locarno (Angleterre)
3. 08/01.Londres, Paris théâtre (Angleterre) B.B.C sessions
14/01 Westcliff on Sea, Queens hotel (Angleterre) annulé, remplacé par Focus
4. 18/01.Hanley, Heavy Steam Machine (Angleterre)
5. 19/01.Bath, University (Angleterre)
6. 20/01.Dagenham, Village Roundhouse (Angleterre) Première partie : Steel Peach
7. 27/01.Auckland, Hamilton Racecourse (Nouvelle-Zélande) 7.000. Première partie de Slade
8. 28/01.Sydney, Royal Randwick Racecourse (Australie) Première tournée australienne. 30.000. Première partie de Slade. bootleg
8. 29/01.Brisbane, Lang Park (Australie) Première partie de Slade
10. 31/01.Perth, Subiaco Oval (Australie) Première partie de Slade
11. 01/02.Melbourne, festival (Australie) Première partie de Slade
03/02.Adelaide, Wayville Showgrounds (Australie) Annulé, un des membres du groupe blessé à la main.
12. 04/02.Melbourne, Showgrounds (Australie) 25.000. Première partie de Slade
05/02.Canberra, International rock festival (Australie) annulé
13. 16/02.Essen, Grugahalle (Allemagne) Première partie de T.Rex
14. 17/02.Hambourg, Planten un Blomen Hall 7 (Allemagne) Première partie de T.Rex
15. 18/02.Nürnberg, Messehalle (Allemagne) Première partie de T.Rex
16. 19/02.Vienne, Konzerthaus (Autriche) Première partie de T.Rex
17. 20/02.Francfort, Stadthalle (Allemagne) Première partie de T.Rex
18. 22/02.Saarbruck, Sporthalle (Allemagne) Première partie de T.Rex
19. 23/02.Munich, Deutches Museum (Allemagne) Première partie de T.Rex
20. 24/02.Cologne, Sporthalle (Allemagne) Première partie de T.Rex
21. 25/02.Mannheim, VFR Sporthalle (Allemagne) Première partie de T.Rex
22. 01/03.Londres, Paris Théâtre (Angleterre) Enregistré pour la BBC. bootleg.
23. 02/03.Hastings Pier (Angleterre) première partie : Finbow
24. 03/03.Southend on Sea, Kursaal Ballroom (Angleterre) Première partie : Elder Kindrer
07/03.Glasgow, Greens Playhouse (Ecosse) annulé, reporté au 21/03/1973
25. 09/03.Chatham, Central Hall (Angleterre) Premier concert du ‘Piledriver’ tour. Première partie : Bizantium.
26. 12/03.Manchester, Free Trade Hall (Angleterre) Première partie : Bizantium
27. 14/03.Sheffield, City Hall (Angleterre) Première partie : Bizantium
28. 15/03.Preston, Guildhall (Angleterre) Première partie : Bizantium
29. 16/03.Leeds, Town Hall (Angleterre) Première partie : Bizantium
30. 17/03.Liverpool, Royal Court (Angleterre) Première partie : Bizantium
31. 19/03.Norwich, St. Andrews Hall (Angleterre) Première partie : Bizantium
32. 20/03.Newcastle, City Hall (Angleterre) Première partie : Bizantium
33. 21/03.Glasgow, Greens Playhouse (Ecosse) 4.000. Première partie : Bizantium. bootleg
34. 22/03.Edinbourg, Caley Cinema (Ecosse) Première partie : Bizantium. Pendant le concert, Coghlan lance ses baguettes et quitte la scène. Le groupe revint après 15 minutes d’interruption.
35. 23/03.Hanley, Victoria Hall (Angleterre) Première partie : Bizantium
36. 24/03.St. Albans, City Hall (Angleterre) Première partie : Bizantium
37. 26/03.Southampton, Guildhall (Angleterre) Première partie : Bizantium
38. 27/03.Reading, Town Hall (Angleterre) Première partie : Bizantium
39. 28/03.Tunbridge Wells, Assembly Hall (Angleterre) Première partie : Bizantium
40. 29/03.Guildford, Civic Hall (Angleterre) Première partie : Bizantium
41. 30/03.Penzance, Winter Gardens (Angleterre) Première partie : Bizantium
42. 31/03.Plymouth, Guildhall (Angleterre) Première partie : Bizantium
43. 02/04.Leicester, De Montfort Hall (Angleterre) 2.500. Première partie : Bizantium
44. 04/04.Birmingham, Town Hall (Angleterre) Première partie : Bizantium
45. 05/04.Oxford, Town Hall (Angleterre) Première partie : Bizantium
46. 06/04.Londres, Rainbow théâtre (Angleterre) Première partie : Bizantium
47. 09/04.Bristol, Colstron Hall (Angleterre)
48. 10/04.Dublin, National Stadium (Irlande) Première partie : Team Machine. bootleg.
49. 21/04.Bracknell, Sports Centre (Angleterre) Première partie : Show Leopard
50. 27/04.Sunderland, Locarno (Angleterre) Première partie : Good Habit
51. 02/05.Los Angeles, Whisky A Go Go (USA) Premier concert américain. Première partie : Topaz. Concert pour la presse et la maison de disques
52. 03/05. Santa Monica, Civic Auditorium (USA) 1.500. Première partie de Slade
53. 04/05. Los Angeles, Whisky A Go Go (USA) Première partie : Topaz
54. 05/05. Los Angeles, Whisky A Go Go (USA) Première partie : Topaz
55. 06/05. Los Angeles, Whisky A Go Go (USA) Première partie : Topaz
07/05. Los Angeles, Whisky A Go Go (USA) annulé, Rossi malade
55. 11/05. Portland, Paramount Théâtre (USA) Première partie de Savoy Brown
56. 12/05. Seattle, Paramount Théâtre (USA) Première partie de Savoy Brown
57. 13/05. Vancouver, PNE Gardens (Canada) Première partie de Savoy Brown
58. 15/05. Edmonton, Alberta Fieldhouse (Canada) Première partie de Savoy Brown
59. 16/05. Boise Idaho, Fair Buildings (USA)
60. 18/05. Phoenix, Civic Plaza (USA) Première partie de Savoy Brown
61. 19/05. San Diego, Community Concurse (USA) en compagnie de Savoy Brown et Dr Hook.
62. 20/05. Los Angeles, Paladium (USA) Première partie de Savoy Brown et Mandrill
63. 23/05. San José, Fairgrounds (USA) Première partie de Savoy Brown
64. 24/05. Las Vegas, Private function (USA) Première partie de Savoy Brown
65. 25/05. Corpus Christi, Coliseum (USA) Première partie de Savoy Brown
66. 26/05. Odessa, Ector County Coliseum (USA) Première partie de Savoy Brown
67. 27/05. El Paso, Coliseum (USA) Première partie de Savoy Brown
68. 28/05. Albuquerque, New Mexico Highlands college (USA)
69. 29/05. Dallas, Bronco Bull (USA) Première partie de Savoy Broxn et Mandrill
70. 31/05. Davenport, Masonic Temple (USA) Première partie de Savoy Brown et Mandrill
71. 01/06. Hammond, Civic Center (USA) 4.500. En compagnie de Savoy Brown et Blue Oyster Cult
72. 03/06. Lincoln, Pershing Auditorium (USA) En compagnie de Savoy Brown, Canned Heat et Blue Oyster Cult
73. 04/06. Denver, Draft house (USA)
74. 05/06. Denver, Draft house (USA)
75. 06/06. Denver, Draft house (USA)
76. 07/06. Ohio, Draft House Akron (USA)
77. 12/06. Atlanta, Richard’s Nightclub (USA) avec Tim Bucley
78. 13/06. Atlanta, Richard’s Nightclub (USA) avec Tim Bucley
79. 14/06. Atlanta, Richard’s Nightclub (USA) avec Tim Bucley
80. 15/06. San Francisco, Matrix club (USA)
81. 16/06. San Francisco, Matrix club (USA)
82. 17/06. San Francisco, Matrix club (USA)
83. 18/06. Cleveland, Smiling Dog Saloon (USA)
84. 19/06. New Jersey, Fat City (USA)
85. 20/06. Calgary, Jubilee Auditorium (Canada)
86. 21/06. Camden, Arlo Théâtre (USA) avec Climax Blues band et Manfred Man
22/06. New-York, Academy of Music (USA) annulé
87. 23/06. New-York, Academy of Music (USA) ‘Brits Special show’ en compagnie de Savoy Brown, Manfred Man et Electric light orchestra
88. 25/06. Boston, Katy’s (USA)
89. 26/06. Boston, Katy’s (USA)
90. 27/06. Boston, Katy’s (USA)
91. 28/06. Boston, Katy’s (USA)
92. 29/06. Boston, Katy’s (USA)
93. 30/06. Boston, Katy’s (USA)
94. 01/07. Boston, Katy’s (USA)
95. 14/07. Dunstable, Civic Hall (Angleterre) Première partie : Curly
96. 17/07. Stockholm, Skansen museum solliden stage (Suède) avec Manfred Mann’s Earth Band
97. 20/07. Redruth, Flamingo Club (Angleterre)
98. 21/07. Torquay, Town Hall (Angleterre) Première partie : Andy Bown
99. 28/07. Hastings, Pier (Angleterre) Première partie : Andy Bown
100. 02/08. Zürich, Volkshaus (Suisse) 2.500.
101. 03/08. Genève, Patinoire des Vernets (Suisse)
102. 04/08. Ascona, Plein air (Suisse) Première partie : Iceberg
103. 11/08. Turku, Ruisrock festival (Finlande) 20.000. Première partie : Vinegar Joe et Wizzard
104. 13/08. Stockholm, Grona Lund (Suède) bootleg
105. 14/08. Lund, Olympen (Suède)
17/08. Bilzen, festival (Belgique) annulé, matériel expédié de Suède vers l’Angleterre au lieu de la Belgique.
106. 25/08. Reading, Festival (Angleterre) Apparition de ‘Caroline’ dans la set-list. bootleg
107. 31/08. Brisbane, Festival Hall (Australie)
108. 01/09. Sydney, Hordern Pavillon (Australie) 5.000.
109. 02/09. Melbourne, Festival Hall (Australie)
110. 04/09. Adelaïde, Apollo Stadium (Australie) bootleg
07/09. Auckland, Y.MC.A (Nouvelle-Zélande) annulé, problème promoteur
08/09. Wellington, St James Théâtre (Nouvelle-Zélande) annulé, problème promoteur
09/09. Christchurch, Town Hall (Nouvelle-Zélande) annulé, problème promoteur
111. 19/09. Bristol, Colston Hall (Angleterre) Premier concert du ‘Hello’ tour. Première partie : Savoy Brown
112. 20/09. Cardiff, Capitol Theatre (Pays de Galles) Première partie : Savoy Brown
113. 21/09. Bradford, St. Georges Hall (Angleterre) Première partie : Savoy Brown
114. 22/09. St. Albans, City Hall (Angleterre) Première partie : Savoy Brown
115. 24/09. Newcastle, City Hall (Angleterre) 2.000. Première partie : Savoy Brown
116. 25/09. Aberdeen, Music Hall (Ecosse) Première partie : Savoy Brown
117. 27/09. Edinbourgh, Empire Theatre (Ecosse) Première partie : Savoy Brown
118. 28/09. Glasgow, Apollo Centre (Ecosse) Première partie : Savoy Brown.
119. 30/09. Croydon, Fairfield Hall (Angleterre) Première partie : Savoy Brown. bootleg
01/10. Paris, Olympia (France) annulé, remis au 28/10/1973
120. 03/10. Sheffield, City Hall (Angleterre) Première partie : Savoy Brown
121. 04/10. Stoke, Victoria Hall (Angleterre) Première partie : Savoy Brown
122. 05/10. Manchester, Free Trade Hall (Angleterre) Première partie : Savoy Brown
123. 06/10. Oxford, New Theatre (Angleterre) Première partie : Savoy Brown
124. 07/10. Blackburn, King Georges Hall (Angleterre) 1.800. Première partie : Savoy Brown
125. 08/10. Birmingham, Town Hall (Angleterre) Première partie : Savoy Brown. bootleg
126. 09/10. Leeds, Town Hall (Angleterre) Première partie : Savoy Brown
127. 10/10. Southport, Floral hall (Angleterre) 1.600. Première partie : Savoy Brown
128. 11/10. Liverpool, Stadium (Angleterre) Première partie : Savoy Brown
129. 12/10. Londres, Rainbow Theatre (Angleterre) Première partie : Savoy Brown
130. 13/10. Londres, Rainbow Theatre (Angleterre) Première partie : Savoy Brown. bootleg
131. 15/10. Portsmouth, Guildhall (Angleterre) 2.000. Première partie : Savoy Brown
132. 16/10. Plymouth,Guildhall (Angleterre) Première partie : Savoy Brown
133. 19/10. Helsinki, Kultuuritaalo (Finlande) Première partie : Sensational Alex Harvey Band
134. 21/10. Goteborg, Konserthuset (Suède) Première partie : Sensational Alex Harvey Band
135. 23/10. Copenhague, KB Hallen (Danemark) 4.000. Première partie : Sensational Alex Harvey Band.
136. 24/10. Hambourg, Musikhalle (Allemagne) 1.300. Première partie : Sensational Alex Harvey Band.
25/10. Hambourg, Musikhalle (Allemagne) annulé, avancé au 24/10.
137. 26/10. Amsterdam, Concertgebouw (Pays-Bas) 2.000. Première partie : Sensational Alex Harvey Band.
138. 27/10. Bruxelles, Salle Marni (Belgique) 1.600. Première partie : Sensational Alex Harvey Band.
28/10. Bruxelles, Salle Marni (Belgique) annulé, avancé au 27/10.
139. 28/10. Paris, Olympia (France) 2.000. Premier concert français. Première partie : Sensational Alex
Harvey Band.
140. 30/10. Heidelberg, Rhein-Necker Halle (Allemagne) bootleg. Première partie : Sensational Alex Harvey Band 141. 31/10. Offenbach, Stadthalle (Allemagne) Première partie : Sensational Alex Harvey Band
142. 01/11. Courtrai, les Halles (Belgique) Première partie : Sensational Alex Harvey Band.
143. 02/11. Dusseldorf, Rheinalle (Allemagne) Première partie : Sensational Alex Harvey Band
144. 03/11. Russelsheim, Walter Kobel Halle (Allemagne) Première partie : Sensational Alex Harvey Band
145. 05/11. Zürich, Volkshaus (Suisse) Première partie : Sensational Alex Harvey Band
146. 06/11. Bâle, Sporthalle (Suisse) Première partie : Sensational Alex Harvey Band
08/11. Bologne, Palais des sports (Italie) annulé
09/11. Rimini, Altro Mondo (Italie) annulé
11/11. Gênes, théâtre Alcione (Italie) annulé
12/11. Turin, palais des sports (Italie) annulé
13/11. Milan, Vélodrome Vigorelli (Italie) annulé
14/11. Trevise, théâtre Garibaldi (Italie) annulé
147. 16/11. Londres, Paris théâtre (Angleterre) B.B.C sessions
24/11. Dallas (USA) annulé
01/12. Miami, Jai-Alai, (USA) annulé
148. 01/12. Lancaster, University (Angleterre)
02/12. Tampa, Curtis Hixon Hall (USA) annulé
04/12. Alabama, Florence State University (USA) annulé
06/12. Cleveland, Smiling Dog saloon (USA) prévu avec Billy Preston, annulé
08/12. Pennsylvania ,Millersville State College (USA) annulé
09/12. New Jersey, Trenton Civic Auditorium (USA) annulé
12/12. Los Angeles Whiskey A Go-Go, (USA) annulé
13/12. Los Angeles Whiskey A Go-Go, (USA) annulé
14/12. Los Angeles Whiskey A Go-Go, (USA) annulé
15/12. Los Angeles Whiskey A Go-Go, (USA) annulé
149. 15/12. Farnborough, Tech Student Union (Angleterre)
16/12. Los Angeles Whiskey A Go-Go, (USA) annulé
150. 21/12. Southend, Kursaal Ballroom (Angleterre)




Morceaux joués en 1973 : Junior’s wailing, Someone´s learning, In my chair, Railroad, Big fat mama, Mean girl, Roadhouse blues, Bye bye Johnny, Paper plane, Don’t waste my time, Caroline, Claudie, Roll over Lay down, Is it rallye me ? Gotta go home.




















Revenir en haut Aller en bas
jack17

avatar

Nombre de messages : 3683
Date d'inscription : 07/10/2007
Age : 53
Localisation : Valais, Suisse

MessageSujet: Re: 1973 remasterisé    Ven 2 Déc - 7:52

top1

1973 très belle année pour le QUO après le très bon album "Piledriver" ils confirment avec l'excellent helllo
Revenir en haut Aller en bas
http://www.myspace.com/jack17music
Jean-Marie
Admin
avatar

Nombre de messages : 15510
Date d'inscription : 17/08/2007
Age : 61
Localisation : Meuse (55)

MessageSujet: Re: 1973 remasterisé    Ven 2 Déc - 9:03

Le calendrier des concerts s'étoffe généreusement en cette année 73 !
Revenir en haut Aller en bas
yvon

avatar

Nombre de messages : 4284
Date d'inscription : 21/08/2007
Age : 64
Localisation : LIMOGES

MessageSujet: Re: 1973 remasterisé    Ven 2 Déc - 12:58

Bizantium en première partie,ils sont ou eux aussi maintenant?
Revenir en haut Aller en bas
jack17

avatar

Nombre de messages : 3683
Date d'inscription : 07/10/2007
Age : 53
Localisation : Valais, Suisse

MessageSujet: Re: 1973 remasterisé    Ven 2 Déc - 17:43

yvon a écrit:
Bizantium en première partie,ils sont ou eux aussi maintenant?

ils sont toujours a la recherche de Byzance!

non perso je connais pas et jamais entendu ce groupe. scratch
Revenir en haut Aller en bas
http://www.myspace.com/jack17music
Patrick
Admin
avatar

Nombre de messages : 188545
Date d'inscription : 17/08/2007
Age : 55
Localisation : Moselle 57

MessageSujet: Re: 1973 remasterisé    Ven 2 Déc - 18:31

top3

_________________
Même si l'on sait où l'on va, il est bon quelques fois de se voir rappeler qu'on est dans la bonne direction...
Revenir en haut Aller en bas
http://patquo.buygoo.net/
Patrick
Admin
avatar

Nombre de messages : 188545
Date d'inscription : 17/08/2007
Age : 55
Localisation : Moselle 57

MessageSujet: Re: 1973 remasterisé    Ven 2 Déc - 18:33

yvon a écrit:
Bizantium en première partie,ils sont ou eux aussi maintenant?


https://en.wikipedia.org/wiki/Byzantium_(band)

_________________
Même si l'on sait où l'on va, il est bon quelques fois de se voir rappeler qu'on est dans la bonne direction...
Revenir en haut Aller en bas
http://patquo.buygoo.net/
Eric

avatar

Nombre de messages : 2162
Date d'inscription : 22/08/2007
Age : 50

MessageSujet: Re: 1973 remasterisé    Sam 3 Déc - 16:28

Jean-Marie a écrit:
Le calendrier des concerts s'étoffe généreusement en cette année 73 !

C'est vrai, Jean-Marie. Le groupe s'internationalise. Première tournée américaine ...
Revenir en haut Aller en bas
yvon

avatar

Nombre de messages : 4284
Date d'inscription : 21/08/2007
Age : 64
Localisation : LIMOGES

MessageSujet: Re: 1973 remasterisé    Dim 4 Déc - 11:44

Patrick a écrit:
yvon a écrit:
Bizantium en première partie,ils sont ou eux aussi maintenant?


https://en.wikipedia.org/wiki/Byzantium_(band)

helolo Merci Patrick
Revenir en haut Aller en bas
Eric

avatar

Nombre de messages : 2162
Date d'inscription : 22/08/2007
Age : 50

MessageSujet: Re: 1973 remasterisé    Dim 11 Déc - 20:07

L'année 1973 n'a intéressé que 4 d'entre vous ... C'est pourtant une année charnière et je croyais naïvement qu'on pourrait avoir des débats intéressants la concernant ...
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Marie
Admin
avatar

Nombre de messages : 15510
Date d'inscription : 17/08/2007
Age : 61
Localisation : Meuse (55)

MessageSujet: Re: 1973 remasterisé    Lun 12 Déc - 9:03

Laisse tomber le débat ! Un gars qui n'écrit pas ne débat pas.
Un truc que je te propose : En premier, met ton message intégral ( pour qu'on puisse, nous, le copier.
Dans un 2ème temps, remet le, morceau par morceau, pour qu'on puisse en discuter. Les textes trop longs rebuttent les internautes. C'est un fait.
Revenir en haut Aller en bas
Patrick
Admin
avatar

Nombre de messages : 188545
Date d'inscription : 17/08/2007
Age : 55
Localisation : Moselle 57

MessageSujet: Re: 1973 remasterisé    Lun 12 Déc - 13:30

Un tel "pavé" c'est trop long pour créer une discussion. Ce genre de méga-texte n'intéresse que les quelques passionnés que nous sommes. Moi je fais un copier/coller dans Word puis j’imprime pour pouvoir lire tranquillement dans mon fauteuil. Je suis comme la grande majorité des gens qui détestent lire sur un écran.
Pour créer une discussion/débat il faut un petit texte court qui parle d'un ou deux points précis sur lesquels portera la dite discussion. Dans un très long texte, chacun s'intéressera à un passage ou une anecdote différente.

_________________
Même si l'on sait où l'on va, il est bon quelques fois de se voir rappeler qu'on est dans la bonne direction...
Revenir en haut Aller en bas
http://patquo.buygoo.net/
Eric

avatar

Nombre de messages : 2162
Date d'inscription : 22/08/2007
Age : 50

MessageSujet: Re: 1973 remasterisé    Lun 12 Déc - 20:42

Patrick a écrit:
Un tel "pavé" c'est trop long pour créer une discussion. Ce genre de méga-texte n'intéresse que les quelques passionnés que nous sommes. Moi je fais un copier/coller dans Word puis j’imprime pour pouvoir lire tranquillement dans mon fauteuil. Je suis comme la grande majorité des gens qui détestent lire sur un écran.
Pour créer une discussion/débat il faut un petit texte court qui parle d'un ou deux points précis sur lesquels portera la dite discussion. Dans un très long texte, chacun s'intéressera à un passage ou une anecdote différente.

Que chacun puisse se le recopier chez soir, c'était un peu le but de ce concept et qu'on puisse en discuter ensemble après ...
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Marie
Admin
avatar

Nombre de messages : 15510
Date d'inscription : 17/08/2007
Age : 61
Localisation : Meuse (55)

MessageSujet: Re: 1973 remasterisé    Mar 13 Déc - 13:51

Fais pour le mieux. C'est toi qui décide de la suite...
Revenir en haut Aller en bas
Eric

avatar

Nombre de messages : 2162
Date d'inscription : 22/08/2007
Age : 50

MessageSujet: Re: 1973 remasterisé    Jeu 15 Déc - 20:31

Jean-Marie a écrit:
Fais pour le mieux. C'est toi qui décide de la suite...

J'ai décidé ... Ce concept n'ayant jamais connu son envol, j'y renonce définitivement. No Et je me félicite de n'avoir pu sortir mon projet de livre, quelle claque j'aurais pris. Je me suis planté sur toute la ligne. Je pensais pourtant que m'adresser à des fans du groupe aurait pu créer un engouement certain.
Je n'en veux à personne et continuerai d"intervenir sur le forum mais à la toute petite place qui est, désormais, la mienne. saispas
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Marie
Admin
avatar

Nombre de messages : 15510
Date d'inscription : 17/08/2007
Age : 61
Localisation : Meuse (55)

MessageSujet: Re: 1973 remasterisé    Ven 16 Déc - 8:59

C'est grandement dommage. Je fais pareil, Patrick aussi et on ferme le forum.

Qui va profiter de ton travail ? Ton chat ? Allez, reprend toi !
Revenir en haut Aller en bas
quorreze

avatar

Nombre de messages : 23847
Date d'inscription : 20/08/2007
Age : 51
Localisation : ussel 19

MessageSujet: Re: 1973 remasterisé    Dim 18 Déc - 11:30

Allons Eric reprend toi .J'ai pris beaucoup de retard et n'ai pas pu lire tes derniers posts mais je vais prendre le temps de le faire . L'important est que ça interesse quand meme certain d'entre nous .


Revenir en haut Aller en bas
Eric

avatar

Nombre de messages : 2162
Date d'inscription : 22/08/2007
Age : 50

MessageSujet: Re: 1973 remasterisé    Lun 19 Déc - 9:19

Jean-Marie a écrit:
C'est grandement dommage. Je fais pareil, Patrick aussi et on ferme le forum.

Qui va profiter de ton travail ? Ton chat ? Allez, reprend toi !

Je n'ai pas de chat, Jean-Marie, mais peut-être, devrais-je en adopter un alors ??? yeahhh yeahhh . Concernant la fermeture éventuelle du forum que tu évoques, sache que si ça arrivait (j'en serais le premier attristé), je ne m'en sentirais aucunement responsable. J'ai essayé, à ma façon, de le faire vivre, d'y apporter ma pierre à l'édifice. Certaines personnes boycottent mes travaux, c'est leur droit, je le respecte ... Mais c'est incompréhensible pour moi. J'ai essayé de faire connaître Status Quo d'une manière plus approfondie, plus pointue. J'y ai consacré une partie de mon temps libre ... pour ce pitoyable résultat.
Ce projet de livre (né én 2003, déjà) n'a engendré chez moi que désillusions les unes après les autres ... Abandon, adversité, trahison se sont succédés au fil des ans.
Allez, tiens, je vais lire et répondre aux sujets de Jean-Marie.
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Marie
Admin
avatar

Nombre de messages : 15510
Date d'inscription : 17/08/2007
Age : 61
Localisation : Meuse (55)

MessageSujet: Re: 1973 remasterisé    Lun 19 Déc - 9:53

J'ai l'impression d'être devant une bouteille de grand vin et de ne pas pouvoir y goûter parce que les autres préfère le Coca.
Ta décision t'appartient mais essaie, au moins, d'alimenter les chroniques ( "je vais lire et répondre aux sujets de Jean-Marie ).
Je te prends aux mots Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Patrick
Admin
avatar

Nombre de messages : 188545
Date d'inscription : 17/08/2007
Age : 55
Localisation : Moselle 57

MessageSujet: Re: 1973 remasterisé    Lun 19 Déc - 19:03

Si celui qui anime un forum le fait pour récolter "des lauriers" ou de la considération, vaut mieux qu'il arrête tout de suite. C'est comme ça. Il faut le faire uniquement par passion, et pour la partager. Moi je suis content de la partager avec vous, même si on est pas très nombreux. Mais parfois vaut mieux être peu nombreux entre passionnés qui s'estiment et se respectent, oùpersonne "se la pète" que d'être plus nombreux et de devoir gérer des conflits entre membres, voir pratiquer la censure et/ou l'exclusion. Certains savent de quoi je parle...

_________________
Même si l'on sait où l'on va, il est bon quelques fois de se voir rappeler qu'on est dans la bonne direction...
Revenir en haut Aller en bas
http://patquo.buygoo.net/
Eric

avatar

Nombre de messages : 2162
Date d'inscription : 22/08/2007
Age : 50

MessageSujet: Re: 1973 remasterisé    Lun 19 Déc - 23:42

Patrick a écrit:
Si celui qui anime un forum le fait pour récolter "des lauriers" ou de la considération, vaut mieux qu'il arrête tout de suite. C'est comme ça. Il faut le faire uniquement par passion, et pour la partager. Moi je suis content de la partager avec vous, même si on est pas très nombreux. Mais parfois vaut mieux être peu nombreux entre passionnés qui s'estiment et se respectent, oùpersonne "se la pète" que d'être plus nombreux et de devoir gérer des conflits entre membres, voir pratiquer la censure et/ou l'exclusion. Certains savent de quoi je parle...

Oh, Patrick ... On se connait depuis suffisamment longtemps pour savoir que je ne cherche aucun laurier ou quoi que ce soit. No Je le répète, je voulais juste animer le forum avec mes textes pensant que ceci pourrait créer un engouement certain. punky Je me suis planté grave ... redcard
Maintenant si tu penses ou souhaites que je dois quitter ton forum, je le ferai (à regret mais je le ferai).
Et afin de ne pas laisser de trace de cet épisode, tu peux tout effacer si tu le souhaites ...
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Marie
Admin
avatar

Nombre de messages : 15510
Date d'inscription : 17/08/2007
Age : 61
Localisation : Meuse (55)

MessageSujet: Re: 1973 remasterisé    Mar 20 Déc - 9:02

Les paroles de Patrick ne te sont pas adressées, Eric.

C'est un constat général qu'il fait. C'est dommage d'en arriver là.
Revenir en haut Aller en bas
Patrick
Admin
avatar

Nombre de messages : 188545
Date d'inscription : 17/08/2007
Age : 55
Localisation : Moselle 57

MessageSujet: Re: 1973 remasterisé    Mar 20 Déc - 14:41

Je ne disais pas ça pour toi Eric. Ni pour personne d'ailleurs. Je fait juste un constat depuis maintenant 9 ans ! Et je souhaite bien sur que tout le monde reste et participe au forum. Eric tu te poses trop de questions, ça ne sert à rien à part te "faire du mal". Fait comme moi, poste ce que tu as envie mais sans rien attendre en retour. C'est la meilleur solution. Et soit sur que les quelques passionnés que nous sommes te seront toujours reconnaissant.

_________________
Même si l'on sait où l'on va, il est bon quelques fois de se voir rappeler qu'on est dans la bonne direction...
Revenir en haut Aller en bas
http://patquo.buygoo.net/
Jean-Marie
Admin
avatar

Nombre de messages : 15510
Date d'inscription : 17/08/2007
Age : 61
Localisation : Meuse (55)

MessageSujet: Re: 1973 remasterisé    Mar 20 Déc - 16:47

On appelle ça " un constat amiable " . Je t'assure ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Quolyon



Nombre de messages : 977
Date d'inscription : 24/10/2009
Age : 60
Localisation : LYON

MessageSujet: Re: 1973 remasterisé    Mar 20 Déc - 17:13

allez on passe à autre chose
Eric on attend l'année 1974
au clavier mon grand !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: 1973 remasterisé    

Revenir en haut Aller en bas
 
1973 remasterisé
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Archives, Volume 2 1973/1979
» Soumagne 24 juin 1973
» Carlos Santana/Mahavishnu John McLaughlin : Love Devotion Surrender (1973)
» Photos de Ian Dickson - Rainbow Theatre,Londres, 4 mars 1973
» Photos de Ian Dickson - Reading Festival, UK, 24 août 1973

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Status Quo le forum francophone :: STATUS QUO :: L'histoire du groupe-
Sauter vers: